LBN

Profil d'opérations 2015 - Liban

| Aperçu |

Environnement opérationnel

  • L'impact de la crise syrienne -- notamment en termes d'économie, de démographie, d'instabilité politique et de sécurité -- continue de s'accentuer dans l'ensemble du Liban. Avec plus de 1,3 million de réfugiés attendus d'ici debut 2015, l'hospitalité exceptionnelle du Liban sera mise à rude épreuve.

  • Le Gouvernement a mis en place une cellule de crise interministerielle, preuve de son engagement actif dans les questions de réfugiés. Bien que le pays ne soit pas partie à la Convention de 1951 sur les réfugiés, et malgré les restrictions imposées à la frontière, les Syriens ayant besoin d'une protection et d'une assistance immédiates devraient continuer de trouver un refuge sûr au Liban.

  • Les réfugiés ont accès à la plupart des services de base par l'intermédiaire des institutions publiques et les autorités continuent de jouer un rôle actif pour faciliter la coordination et la planification de la réponse.

  • Les réfugiés syriens, tout comme les Libanais des communautés locales les plus touchées par l'afflux, deviennent de plus en plus vulnérables en dépit de la réponse interinstitutions de grande ampleur mise en place jusqu'à présent. On n'enregistre aucune baisse des besoins humanitaires. Alors que le déplacement des réfugiés s'étend dans la durée et que leurs économies s'épuisent, leur vulnérabilité socio-économique augmente.

  • Une réelle manifestation de solidarité et de soutien international est cruciale pour le liban, qui accueille le nombre le plus élevé de réfugiés syriens dans le monde. sans cela, la capacité du pays de répondre et de résister à la crise syrienne sera sérieusement mise à l'épreuve.

Personnes relevant de la compétence du HCR

Les Syriens fuyant le conflit continuent de représenter la majorité des réfugiés au Liban. Selon les projections actuelles, il y aura plus de 1,3 million de réfugiés syriens enregistrés au Liban début 2015.

Les demandeurs d'asile originaires d'Iraq continuent de constituer la majorité des nouveaux enregistrements parmi les non-Syriens. L'évolution de la situation en Iraq a conduit à une augmentation importante des demandes d'enregistrement depuis juin 2014.

Selon les estimations, des dizaines de milliers d'apatrides vivent au Liban. Les réfugiés syriens nés au Liban sont particulièrement à risque. Une enquête de 2014 concernant 5 779 nouveau-nés syriens a montré que 72 pour cent d'entre eux ne possédaient pas de certificat de naissance officiel, ce qui soulève des préoccupations quant à la reconnaissance de leur nationalité par les autorités syriennes.

Chiffres HCR prévisionnels pour le Liban*
Type de population Origine Janvier 2015 Décembre 2015
Total dans le pays Nb personnes
assistées par
le HCR
Total dans le pays Nb personnes
assistées par
le HCR
Total 1 445 620 1 445 620 1 846 150 1 846 150
* Les chiffres prévisionnels concernant les personnes relevant de la compétence du HCR figurant dans le tableau ci-dessus se basent sur des tendances et des données d'enregistrement datant de début 2014. A la lumière de l'évolution de la situation en République arabe syrienne et en Iraq, des projections actualisées seront présentées dans les appels futurs pour des besoins supplémentaires en 2015 concernant les situations en Syrie et en Iraq y compris le plan régional de l'année 2015 pour les réfugiés et la résilience (3RP).
Réfugiés Iraq 6 100 6 100 6 100 6 100
Soudan 170 170 170 170
Rép. arabe syrienne 1 435 840 1 435 840 1 835 840 1 835 840
Pays divers 250 250 250 250
Demandeurs d'asile Iraq 2 500 2 500 3 000 3 000
Soudan 270 270 300 300
Pays divers 500 500 500 500

| Réponse |

Besoins et stratégies

La stratégie prioritaire du HCR au Liban demeure la protection, l'assistance et la recherche de solutions pour les réfugiés et les autres personnes relevant de sa compétence, à travers un partenariat étroit avec le Gouvernement, le pouvoir judiciaire, l'équipe des Nations unies dans le pays, les donateurs, les ONG, les partenaires locaux et les réfugiés eux-mêmes.

Le HCR concentrera ses activités sur la coordination globale de la crise de réfugiés syrienne, l'enregistrement, les activités de surveillance de la protection et, la réinstallation et les admissions humanitaires, la distribution d'aides en espèces, la fourniture d'abris et l'accès aux services de santé et d'éducation. En outre, le HCR fournira, avec ses partenaires, un appui aux communautés d'accueil et aux autorités afin de limiter l'impact de la présence des réfugiés et de garantir un environnement de protection plus favorable. Le HCR aidera le Gouvernement à renforcer les capacités des acteurs centraux et locaux en matière de fourniture de services de base aux réfugiés et de prévention de l'apatridie au Liban. La priorité demeurera la recherche de solutions en dehors du Liban pour les réfugiés les plus vulnérables.

| Mise en oeuvre |

Coordination

Le Plan régional de l'année 2015 pour les réfugiés et la résilience (3RP) constituera le principal forum permettant aux partenaires de planifier et de coordonner la réponse concernant les réfugiés et d'en rendre compte. Le HCR et le PNUD soutiendront le Gouvernement en tant que chefs de file, respectivement, des éléments réfugiés et résilience.

Les relations avec tous les donateurs, notamment les donateurs non traditionnels et privés, continueront d'être privilégiées. Le HCR continuera d'étendre ses partenariats avec les partenaires locaux. Afin de prévenir l'apatridie, il collaborera étroitement avec le ministère de l'Intérieur.

2015 Partenaires du HCR - Liban
Partenaires d'exécution
Organismes gouvernementaux : Ministère des Affaires sociales
ONG : Action contre la Faim, Agence d'aide à la coopération technique et au développement, AJEM, Al Majmoua, Amel Association, Caritas Migrant Centre, Comitato Internazionale per lo Sviluppo dei Popoli, Comité international de secours, Concern, Conseil danois pour les réfugiés, Conseil norvégien pour les réfugiés, Cooperative Housing Foundation, Cooperazione Internazionale, Dar El Fatwa, Global Communities, International Alert, International Medical Corps, International Orthodox Christian Charities, International Relief and Development, Intersos, Makhzoumi Foundation, Medair, Mercy Corps, Oxfam, Polish Center for International Aid, Première Urgence - Aide Médicale Internationale, RESTART, Right to Play, Save the Children International, Search for Common Ground, Secours islamique, SHIELD, Solidar, Terre des Hommes, War Child Holland, World Vision International
Autres : OMS, ONU-HABITAT, PNUD, UNOPS Note: la sélection des partenaires d'exécution pour 2015 est toujours en cours de discussion
Partenaires opérationnels
Organismes gouvernementaux : Haut Commissariat de secours, Commission parlementaire des droits de l'homme, Ministère de l'Education et de l'Enseignement supérieur, Ministère de l'Intérieur et des Affaires municipales, Ministère de la Justice, Ministère de la Santé publique
ONG : ActionAid Denmark, ALPHA, Associazione Volontari per il Servizio Internazionale, Center for Victims of Torture, Croix-Rouge libanaise, Fundacíon Promocíon Social de la Cultura, GVC/Muslim Aid, Handicap International, Heartland Alliance International, Makassed, Médecins du Monde, Refugee Education Trust, Relief International, René Moawad Foundation, Safadi Foundation, Terre des Hommes - Lausanne, World Rehabilitation Fund, YMCA
Autres : BCAH, CICR, Croix-Rouge libanaise, FAO, FICR, FNUAP, HCDH, OIM, OIT, ONUDC, PAM, UNESCO, UNICEF, UNRWA, UNSCOL, ONU-Femmes

| Informations financières |

Passant de 13,7 millions de dollars E.-U. en 2011 à un budget révisé de 471,9 millions de dollars E.-U. en 2014, les besoins financiers pour l'opération du HCR au Liban continuent d'augmenter parallèlement aux tendances démographiques et aux vulnérabilités croissantes essentiellement liées à l'afflux de réfugiés syriens.

Pour 2015, le budget est fixé à 556,8 millions de dollars E.-U. essentiellement en réponse à la situation syrienne. A la lumière de l'évolution de la situation en République arabe syrienne et en Iraq, toute modification des besoins sera présentée dans le Plan régional de l'année 2015 pour les réfugiés et la résilience (3RP) concernant la situation en Syrie et dans un Appel supplémentaire concernant la situation en Iraq.

Source: HCR Appel global 2015 (actualisation)