Urgence Soudan du Sud

Depuis décembre 2013, le violent conflit au Soudan du Sud a fait des milliers de morts et a forcé près de quatre millions de personnes à quitter leur foyer.

Alors que de nombreuses personnes sont toujours déplacées à l'intérieur du pays, plus de deux millions ont fui vers les pays voisins en quête désespérée de sécurité.

DONNEZ MAINTENANT

2 073 105

réfugiés et demandeurs d'asile originaires du Soudan du Sud


Toutes les statistiques

Données actualisées au 1er octobre 2017

La situation au Soudan du Sud et dans les pays voisins s’est rapidement dégradée pour se transformer en une véritable catastrophe humanitaire. Bien que nous fassions tout notre possible pour fournir des secours et des abris vitaux avec des ressources limitées, nous nous attendons à une augmentation des déplacements dans la région tant qu’une solution politique ne sera pas trouvée.

« J’ai besoin de couvertures. Il fait froid la nuit et je ne veux pas que mes enfants tombent malades ».

Rebecca Barnaba, jeune mère de 23 ans, camp de Doro

La majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants, dont beaucoup ont traversé la frontière seuls. Ils arrivent souvent faibles et en état de malnutrition. Au moment de la saison des pluies, les inondations, les pénuries alimentaires et les maladies aggravent encore plus la situation.

Au Soudan du Sud, près de deux millions de personnes sont des déplacés internes tandis qu’à l’extérieur du pays, on compte actuellement 2 millions de réfugiés sud-soudanais, principalement en Éthiopie, au Soudan et en Ouganda. Beaucoup craignent une attaque imminente ou font face à l’insécurité alimentaire. L’Ouganda accueille actuellement la plupart des réfugiés sud-soudanais, soit plus d’un million de personnes.

« Il faut mettre un terme à ce conflit et le monde entier doit se mobiliser pour soutenir les millions de personnes forcées de fuir leur foyer au Soudan du Sud ».

Arnauld Akodjenou, Coordinateur régional pour les réfugiés et Conseiller spécial pour la situation au Soudan du Sud

Alors que l’instabilité et la violence au Soudan du Sud persistent, ceux qui ont fui ont désespérément besoin de protection, d’abris et de soins médicaux. Le HCR s’efforce de redonner espoir à des milliers de personnes déracinées. Cependant, faute de financement et de soutien supplémentaire, nous aurons du mal à fournir de l’aide, même la plus élémentaire. Le HCR appelle les donateurs à contribuer à hauteur de 883,5 millions de dollars pour les opérations d’aide aux réfugiés sud-soudanais. Seuls 29 % de cette somme avait été reçus (au 3 octobre 2017).

« L’ampleur des déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du pays est tout simplement incroyable », a déclaré Arnauld Akodjenou, Coordinateur régional pour les réfugiés et Conseiller spécial pour la situation au Soudan du Sud. « Je suis fasciné par la résilience des millions de réfugiés sud-soudanais et des personnes déplacées à l’intérieur du pays. Mais après tant d’années de souffrances, les Sud-Soudanais lancent un cri d’alarme car « trop c’est trop ». Il faut mettre un terme à ce conflit, la réponse humanitaire doit être renforcée et il nous incombe à tous de faire tout notre possible pour soutenir les enfants, les femmes et les hommes sud-soudanais qui ont été forcés de fuir leur foyer ».

Le conflit laisse des millions de personnes dans le besoin.