Coronavirus Niger : Niamey augmente ses capacités de prises en charge des patients dans l’enceinte du stade

Niamey, le 9 avril 2020 – Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés, appuie les autorités dans la mise en place de sites d’isolement dans l’enceinte du Stade du Général Seyni Kountché à Niamey. Cette opération vise à augmenter les capacités d’accueil des patients présentant des symptômes d’une infection au Covid-19.

Le Plan de Préparation et Réponse au nouveau coronavirus prévoit 50 unités de logement supplémentaires de 17,5 m2. Le HCR participera à l'aménagement des installations. ©UNHCR Niger_Marlies Cardoen

Depuis le 7 avril, 58 unités de logement habituellement utilisées dans les camps de réfugiés sont en cours d’installation dans l’enceinte du Stade du Général Seyni Kountché à Niamey afin d’augmenter les capacités d’accueil et d’isolement des patients potentiellement infectés au Covid-19 dans la région.

Ces unités offrent une structure en acier robuste, des murs solides, une porte verrouillable, l’électricité et d’autres fonctions intéressantes. Chaque unité, d’une taille de 17,5 m2, est équipée d’un climatiseur et a la capacité d’accueillir 2 lits. Ce qui représente au total une capacité de 100 places.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du Plan de Préparation et Réponse au nouveau coronavirus (COVID-19) du gouvernement du Niger, qui se décline en 6 axes :

  1. Coordination ;
  2. Surveillance épidémiologique ;
  3. Prevention et contrôle de l’infection ;
  4. Communication de risque et engagement sociocommunautaire ;
  5. Capacités des services de santé ;
  6. Mise en place des sites d’Isolement.

Les besoins sont estimés à 102,839,078,927 FCFA.

A l’instar des autres agences du Système des Nations Unies, le HCR souscrit pleinement à ce Plan de Réponse et a déjà mobilisé des financements importants. Un soutien conséquent est donné à la mise en place de sites d’isolement et de prise en charge des patients infectés au covid-19 ou présentant une symptomatologie évoquant une contamination.

Ces sites consistent à mettre en observation et à suivre les personnes venant des zones affectées par la pandémie et celles qui ont été en contact avec des cas positifs et tester et prendre en charge les personnes positives au virus.

 

350 Refugee Housing Units (RHU) sur l’ensemble du territoire

Le HCR a entrepris une analyse des besoins avec les autorités à Niamey, ainsi qu’avec les directions régionales de la santé sur le terrain (dans chaque commune qui accueille des réfugiés) et va fournir un nombre total de 350 RHU équipés dans tout le pays, ce qui représente 700 places.

Ce positionnement se fera en deux phases, début avril et fin avril, et sur la base des orientations des autorités en termes de répartition géographique.

Les RHU offrent une structure en acier robuste, de murs solides, une porte verrouillable, l’électricité et d’autres fonctions intéressantes. Le HCR fournira un nombre total de 350 RHU équipés dans tout le pays, ce qui représente 700 places. ©UNHCR Niger_Marlies Cardoen

À la demande du Gouvernement, le HCR examinera la possibilité de construire en dur des infrastructures sanitaires supplémentaires. A Abala, Ayorou et Ouallam, trois briqueteries automatisées mises en place dans le cadre du programme de constructions de logements pourront être mises à profit pour construire des espaces additionnels en utilisant la main d’œuvre déjà formée sur place.

Dans la région de Diffa, un espace d’isolement sera aménagé au niveau du camp de Sayam Forage pour les cas suspects en attente de prélèvement et/ou en transfert vers le centre de prise en charge de l’Hôpital Régional.