Select a language for this section:

Select a language for our global site:

Select a country site:
 

Actualités

Déclaration conjointe : Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés et le Directeur général de l’OIM, se félicitent du consensus sur la nécessité d’agir en Libye et en Méditerranée

Déclaration conjointe : Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés et le Directeur général de l’OIM, se félicitent du consensus sur la nécessité d’agir en Libye et en Méditerranée

Les discussions qui ont eu lieu ce jour à Paris avec des États européens au sujet de la situation en Méditerranée et de la prévention contre de nouvelles pertes en vies humaines en Libye sont bienvenues et indispensables. La violence survenue ces dernières semaines à Tripoli a rendu la situation plus désespérée que jamais, et il faut désormais agir à tout prix.

10,5 millions de réfugiés ont reçu des soins de santé en 2018

10,5 millions de réfugiés ont reçu des soins de santé en 2018

Malgré des niveaux de déplacement sans précédent à travers le monde et d’afflux continu de réfugiés, près de 10,5 millions de réfugiés ont bénéficié, en 2018, de soins de santé dans le cadre de programmes de santé publique ainsi que par l’intermédiaire du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et d’autres partenaires, selon le rapport statistique « Annual Public Health Global Review » publié par le HCR , le 18 juillet dernier.

Le HCR Belgique au Brosella Festival

Le HCR Belgique au Brosella Festival

Le 13 juillet dernier au parc de l’Atomium, le Brosella Festival a accueilli sur son site l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui proposait aux festivaliers une expérience immersive unique : faire un pas dans une tente HCR pour les réfugiés et en découvrir plus sur leur situation et vie quotidienne.

Une première historique : le Kirghizistan met fin à l’apatridie

Une première historique : le Kirghizistan met fin à l’apatridie

C’est une avancée majeure dans la lutte mondiale pour mettre fin à l’apatridie. En ramenant le nombre d’apatrides dans le pays de plus de 13 000 à zéro en cinq ans seulement, la République kirghize est devenue ce jour l’exemple même de ce qui peut être fait pour éradiquer l’apatridie.

Enseignants à l’école de la diversité

Aujourd’hui, des élèves réfugiés sont présents dans les classes des écoles belges. Cette évolution pose des questions aux autres élèves qui doivent apprendre à faire connaissance de leurs nouveaux camarades de classe. Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils dû fuir leur pays ? Quelles épreuves ont-ils traversé ?