Le HCR désigne les finalistes régionaux de la distinction Nansen 2019 du HCR pour les réfugiés

Ces héros du quotidien, originaires d’Afrique, des Amériques, d’Asie, d’Europe et du Moyen-Orient, sont aujourd’hui honorés pour leur exceptionnel travail humanitaire.

Abir Khreisha, finaliste régionale pour le Moyen-Orient de la distinction Nansen du HCR pour les réfugiés, pose pour un portrait dans un centre communautaire à Madaba, en Jordanie. © HCR/Diego Ibarra Sánchez

Un militant qui réunit les communautés déchirées par le conflit en République démocratique du Congo ; une activiste pour la défense des droits des LGBTI au Salvador ; un kinésithérapeute qui remet sur pied des Afghans victimes de traumatismes ; une bénévole qui aide les Syriens à redémarrer en Jordanie et une organisation qui aide les réfugiés à rejoindre l’Italie par des moyens sûrs.

Ce sont ces héros du quotidien, qui font l’impossible pour venir en aide aux personnes déracinées en situation précaire, qui ont été choisis comme finalistes régionaux de la distinction Nansen du HCR pour les réfugiés.

Ce prestigieux prix annuel vient rendre hommage à des particuliers, des groupes et des organisations qui n’épargnent aucun effort pour protéger les réfugiés, les déplacés et les apatrides à travers le monde.

Les lauréats régionaux pour l’Afrique, les Amériques, l’Asie, l’Europe et le Moyen-Orient ont été sélectionnés parmi plus de 200 candidats nominés.

Ce sont :

  • Pour l’AfriqueEvariste Mfaume, le fondateur de l’ONG Solidarité des Volontaires pour l’Humanité en République démocratique du Congo qui œuvre pour défendre les droits des Congolais déplacés par le conflit, des réfugiés et de leurs communautés d’accueil.
  • Pour les AmériquesBianka Rodriguez du Salvador, une jeune femme transgenre et directrice exécutive de l’ONG COMCAVIS TRANS qui plaide pour les droits des personnes LGBTI déplacées dans le pays.
  • Pour l’AsieAlberto Cairo, kinésithérapeute en Afghanistan et directeur du programme orthopédique du Comité international de la Croix-Rouge, qui a consacré près de 30 ans de son existence à fournir des prothèses et à trouver des emplois aux Afghans victimes de traumatismes.
  • Pour l’EuropeCorridors humanitaires, une initiative transfrontière hors du commun établie en collaboration avec le Gouvernement italien en 2015 pour permettre à des réfugiés très vulnérables de redémarrer leur existence en toute sécurité en Italie.
  • Pour le Moyen-OrientAbir Khreisha, une bénévole communautaire en Jordanie appelée ‘la mère de tous les Syriens’ qui s’attache à venir en aide aux réfugiés.

Outre les finalistes régionaux honorés ce jour, l’identité du lauréat mondial de la distinction Nansen 2019 du HCR pour les réfugiés sera annoncée le 2 octobre à Genève.

Un certificat sera remis à chaque finaliste régional de la distinction Nansen et des événements seront organisés pour rendre hommage à leur action, en collaboration avec les ambassades de Suisse et de Norvège des pays où ils œuvrent.