Le HCR offre son soutien alors qu’un violent incendie a détruit un centre d’accueil pour demandeurs d’asile à Moria

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, déplore l’incendie qui a détruit en majeure partie le Centre d’enregistrement et d’identification (RIC) de Moria la nuit dernière et remercie les autorités locales, notamment les pompiers et les services d’urgence, qui ont aidé à contenir l’incendie et à porter secours […]

Un incendie a dévasté le Centre d’enregistrement et d’identification au camp de Moria à Lesbos, en Grèce. © HCR Grèce

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, déplore l’incendie qui a détruit en majeure partie le Centre d’enregistrement et d’identification (RIC) de Moria la nuit dernière et remercie les autorités locales, notamment les pompiers et les services d’urgence, qui ont aidé à contenir l’incendie et à porter secours aux personnes. Jusqu’à présent, aucune victime n’a été signalée.

Nous avons immédiatement déployé notre personnel sur le terrain et offert notre aide aux autorités grecques, car nous sommes préoccupés par la situation de quelque 12 000 demandeurs d’asile, dont plus de 4000 enfants, ainsi que par celle d’autres groupes vulnérables, y compris 407 enfants non accompagnés, des femmes enceintes et des personnes âgées.

Nous avons reçu des informations faisant état de tensions entre les habitants des villages voisins et les demandeurs d’asile qui tentaient de rejoindre la ville de Mytilène. Nous demandons à tous de faire preuve de retenue et exhortons toutes les personnes qui résidaient auparavant au RIC – qui était en quarantaine car quelque 35 personnes y avaient été testées positives au Covid-19 – de restreindre leurs mouvements et de rester à proximité du RIC, durant la recherche d’une solution temporaire d’hébergement.