Information sur la vaccination des réfugiés et des demandeurs d’asile contre le coronavirus

Vous trouverez ci-dessous des informations de base pour les personnes concernées et des liens utiles vers les sites où des informations complémentaires sont disponibles. Ces informations providennent de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).


 

Pourquoi se faire vacciner?

Le coronavirus est très contagieux. Même si la majorité des personnes infectées ne développe que des symptômes légers, voire aucun symptôme, certains malades développent des symptômes graves, en particulier les personnes vulnérables (plus d’information, site disponible en plus de 20 langues).

Les raisons du vaccin contre le COVID-19 sont :

  1. Se protéger contre la maladie COVID-19, qui peut prendre une forme grave
  2. S’immuniser en toute sécurité
  3. Aider à diminuer le nombre de contaminations
  4. Aider à lutter contre les répercussions de la pandémie
  5. Éviter des séquelles durables de la maladie (effets à long terme du COVID-19)
  6. Contribuer à décharger le système de santé
  7. Contribuer à retrouver nos libertés quotidiennes

Les vaccins à ARNm sont très efficaces et offrent une protection très élevée. Les personnes vaccinées ont nettement moins de risque d’être infectées que celles qui ne sont pas vaccinées. Si, dans de rares cas, une personne vaccinée est toute de même contaminée – actuellement, il s’agirait probablement du variant Delta – elle pourrait alors également retransmettre le virus. Il n’est toutefois pas encore possible de dire aujourd’hui de manière fiable à quel point ce risque est élevé. Certains indices suggèrent que des personnes vaccinées qui ont néanmoins été contaminées par le variant Delta pourraient transmettre le virus à leur tour. Il est donc d’autant plus important qu’un maximum de personnes se fassent vacciner afin d’éviter que le virus ne se propage et mute.

Le site d’information de l’OFSP contient déjà divers documents, également en langues étrangères (adapter le choix de la langue en haut à droite).


 

Où puis-je me faire vacciner ?

Vous pouvez vous renseigner auprès des autorités compétentes de votre canton, par exemple sur leur site Internet, pour savoir où vous pourrez vous faire vacciner. Dans votre canton, la vaccination contre le COVID-19 pourrait, par exemple, être proposée dans les lieux suivants :

  • dans des centres de vaccination spécifiques ;
  • dans les hôpitaux ;
  • chez votre médecin de famille ;
  • dans les pharmacies vaccinantes.

 

Comment s’organise la vaccination?

Le HCR préconise l’accès à la vaccination pour toutes les personnes relevant de sa compétence. En Suisse, l’accès sera accordé aux personnes relevant de la compétence du HCR au même titre qu’aux ressortissants nationaux.

L’objectif premier de la vaccination contre le COVID-19 est de protéger les personnes vulnérables et d’éviter ainsi les cas graves de la maladie et les décès. Le deuxième objectif est de réduire la charge pesant sur les hôpitaux et les EMS pour maintenir le fonctionnement du système de santé. Enfin, le troisième objectif est de lutter contre les répercussions négatives de la pandémie et d’endiguer la propagation du virus.

Les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna sont autorisés pour les personnes à partir de 12 ans.

Les vaccinations sont volontaires en Suisse. Il n’y a pas d’obligation de vaccination pour le vaccin contre la Covid-19. Vous pouvez décider vous-même si vous voulez être vacciné-e.

 

Qu’est-ce qu’un vaccin ?

Les vaccins font partie des mesures de prévention médicale les plus efficaces et les moins coûteuses. Ils protègent contre les maladies infectieuses dangereuses.

Une personne vaccinée court moins de risque d’être infectée et de tomber malade. De plus, de nombreux vaccins protègent également contre la transmission des agents pathogènes à d’autres individus. Les personnes non vaccinées sont donc protégées de manière indirecte, elles aussi.

La vaccination sert à entraîner le système immunitaire à se défendre contre un agent pathogène sans déclencher la maladie. Par la suite, si une personne vaccinée entre en contact avec cet agent pathogène, son système immunitaire le reconnaît rapidement et le rend inoffensif.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur cette page.

Par ailleurs, l’organisation Swissmedic explique dans une vidéo, comment et pourquoi les vaccins agissent dans l’organisme.


 

Stratégie de vaccination du Liechtenstein

Selon l’Ausländer- und Passamt (APA), les demandeurs d’asile et les personnes admises à titre provisoire sont soumis aux mêmes critères d’accès à la vaccination que le reste de la population résidente du Liechtenstein.

Contrairement à la Suisse, le coût de la vaccination au Liechtenstein est entièrement pris en charge par l’État.