Cet hiver, abritons l'espoir

À l'approche de l'hiver, le HCR appelle à la solidarité avec les personnes déracinées par les conflits et les persécutions en lançant sa campagne « Cet hiver, abritons l'espoir ! ».

Réfugiés syriens au Liban, 2013.  © UNHCR/Andrew MacConnell

Plus de 80 millions de personnes, des femmes, des hommes et des enfants, ont dû fuir les guerres et les persécutions, en laissant tout derrière elles, pour survivre. Leur nombre est sans précédent, de la Syrie à l’Afghanistan, des pays du Sahel au Venezuela. En 2020, 1% de l’humanité est exilée. C’est deux fois plus qu’il y a 10 ans.

Parmi ces personnes, plus de 30 millions sont des enfants. C’est le cas de la petite Zeinabou. À 6 ans, elle a fui la guerre au Mali, dans la région du Sahel. Des attaques par les groupes armés et la menace de violences sexuelles ont forcé sa famille à prendre la route de l’exil pour chercher refuge au Niger.

Des difficultés exacerbées par la pandémie de Covid-19

L’actuelle pandémie de Covid19 n’a pas mis un frein aux guerres, aux persécutions et aux causes principales des déplacements forcés dans le monde. Elle a exacerbé les difficultés auxquelles font face les réfugiés.

Dans de nombreuses situations, les personnes déracinées sont confrontées au quotidien à un accès limité aux soins, à l’eau ou au savon. Elles souffrent également des conséquences socio-économiques de la pandémie qui a poussé de nombreux réfugiés dans la pauvreté suite à la perte de leurs emplois et revenus.

Leur situation demande d’autant plus d’attention que 80% des personnes déracinées à travers le monde se trouvent dans des pays en voie de développement, des territoires affectés par l'insécurité alimentaire ou confrontés également aux risques climatiques et aux catastrophes naturelles.

Cet hiver, un appel à la générosité

À l’approche de l’hiver, l’action du HCR est plus que jamais déterminante pour les protéger et les mettre à l’abri. Ces enfants, ces femmes, ces hommes déplacés de force ont tout perdu… sauf l’espoir d’un avenir meilleur. C’est la raison pour laquelle le HCR lance ce mois un appel à la générosité, nommé Abritons l’espoir.

Cette campagne sera visible en décembre sur internet (sur le site en français www.unhcr.fr, ainsi que sur le site dédié de la campagne d’hiver du HCR, www.unhcr-abritonslespoir.fr), en presse et en radio.

Pour en savoir plus sur la campagne : www.unhcr-abritonslespoir.fr.

Pour consulter le rapport sur les tendances des déplacements forcés à la mi-2020 (en anglais) : https://www.unhcr.org/statistics/unhcrstats/5fc504d44/mid-year-trends-2020.html

Céline Schmitt - Porte-Parole et Responsable des relations extérieures du HCR en France, [email protected], +33 6 23 16 11 78.

Deborah Weyd - Responsable Opérations de Collecte et Partenariats Privés du HCR en France, [email protected], +33 6 23 65 64 90.