Une cérémonie pour reconnaître l'engagement bénévole des réfugiés en France

Lors d'une cérémonie à la Maison des réfugiés à Paris, neuf volontaires ont reçu un Passeport bénévole, symbole de leur engagement envers leurs communautés d'accueil.

Remise des Passeports bénévoles  © Benjamin Loyseau

En France, les réfugiés se mobilisent pour leurs communautés d'accueil. Afin de reconnaître cet engagement, le HCR en France, la Mairie de Paris et France Bénévolat ont organisé une cérémonie de remise de Passeports bénévoles pour neuf réfugiés à la Maison des réfugiés de Paris.

Certains ont aidé à lutter contre la pandémie de Covid-19, en partageant la bonne information et en soutenant au quotidien des personnes parmi les plus vulnérables. D’autres ont participé aux activités du HCR et des structures engagées dans l’amélioration de l’accueil et l’intégration des réfugiés en France.

En visite dans la capitale française, le Haut Commissaire du HCR Filippo Grandi est intervenu aux côtés de Léa Filoche, Adjointe à la Mairie de Paris et de Paolo Artini, Représentant du HCR en France et à Monaco, pour remettre en mains propres les Passeports bénévoles.

"Valoriser et reconnaître l'engagement des bénévoles"

"Cette soirée est symbolique pour célébrer le talent, l’expérience et la capacité de contribuer et de construire, non seulement leur futur, mais également le futur partagé des communautés qui les ont accueillis", a expliqué Filippo Grandi, Haut Commissaire du HCR.

Développé par l'Association France Bénévolat, le Passeport Bénévole est un livret personnel destiné à garder une trace précise des missions bénévoles réalisées. Il est rempli conjointement par le bénévole et les associations auprès desquelles il ou elle est engagé(e). Il permet de valider, auprès de grands organismes publics, les acquis essentiels de cette expérience.

"Ce passeport permet de valoriser et reconnaître l’engagement des bénévoles. Inspiré d'expérimentations au Canada et en Suisse, cette pratique s'est diffusée en France et se développe en Europe", précise François Bouchon, président de France Bénévolat.

  • Reem, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Reem, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Azeez, réfugié en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Azeez, réfugié en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Leen, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Leen, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Thomas, réfugié en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Thomas, réfugié en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Alex, réfugié en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Alex, réfugié en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Ikhlass, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Ikhlass, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Sham, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19.
    Sham, réfugiée en France reçoit son Passeport Bénévole pour son engagement envers sa communauté d'accueil en période de Covid-19. © Benjamin Loyseau
  • Cérémonie de remise des Passeports Bénévoles à la Maison des Réfugiés
    Cérémonie de remise des Passeports Bénévoles à la Maison des Réfugiés © Benjamin Loyseau
  • Cérémonie de remise des Passeports Bénévoles à la Maison des réfugiés en présence du Haut Commissaire
    Cérémonie de remise des Passeports Bénévoles à la Maison des réfugiés en présence du Haut Commissaire © Benjamin Loyseau
  • Remise des Passeports Bénévoles à la Maison des réfugiés en France
    Remise des Passeports Bénévoles à la Maison des réfugiés en France © Benjamin Loyseau

 

La remise des passeports bénévoles s'est déroulée à la Maison des réfugiés, un lieu porté par Emmaüs Solidarité en partenariat avec Singa, où cohabitent de multiples associations qui travaillent pour l'intégration des réfugiés.

"Ce passeport valorise notre engagement dans la société française. J'espère que celui-ci démontrera que les réfugiés ne sont pas passifs mais actifs dans notre société ", explique Thomas, un des réfugiés bénévoles.

La soirée a également été l'occasion de féliciter une partie des lauréats de l’Académie pour la participation des réfugiés, qui se sont engagés à représenter les personnes déracinées en France et à porter leurs voix. Une participation essentielle aux yeux du HCR, qui a pour objectif de promouvoir la présence de réfugiés au sein des instances de décision, dans l’esprit du Pacte mondial sur les réfugiés.

"Ce qui nous réunit ce sont les valeurs clés de courage, d’humanité et d’engagement, ainsi que la volonté de faire évoluer la réalité de l’accueil et de l’intégration ici en France", témoigne Farah Youssef, une des lauréates de l'Académie.

"Grâce à l'Académie pour la participation des réfugiés, nous essayons de promouvoir l'accompagnement et l'engagement des réfugiés dans la société française ", ajoute Alain Régnier, Préfet, Délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés, dans un message vidéo adressé au Haut Commissaire et aux bénévoles lors de la cérémonie.

Les participants au dernier concours d’éloquence organisé par le HCR en France étaient également présents dans la salle. Le 19 juin, ils avaient montré avec brio, par leurs mots et leur verve, pourquoi améliorer l’accès à l’enseignement supérieur des réfugiés importe tant.

La participation des réfugiés est au cœur du travail du HCR

Le HCR en France, qui a participé au projet pilote européen sur l’engagement des réfugiés, a produit le rapport Il faut qu’on y arrive ensemble, qui propose des pistes pour renforcer cet engagement bénévole et la participation des réfugiés aux décisions qui influencent leurs vies.

Trois autres projets du HCR ont aussi mobilisé des bénévoles :

  • Inter’Act Tour : des réfugiés sont intervenus dans des collèges, en participant à des ateliers, en livrant leurs témoignages ou en cuisinant pour les collégiens. 
  • Le Train de la Solidarité : Fin 2019, le HCR France a organisé, en partenariat avec la SNCF, une activité pour créer du lien entre les réfugiés et les habitants. Des bénévoles réfugiés ont participé à la création et à l’animation des activités, d’autres à l’accueil du public.
  • En réponse à la crise du Covid-19 : Un groupe de travail a été mis en place avec des bénévoles réfugiés pour le partage de la bonne information et le maintien du lien social.

Pour en savoir plus