Réinstallation : nouveau départ pour Bora

Bora Riziki a fui vers l'Afrique du Sud en tant qu'adolescente. Après que son mari et son frère aient été tués, Bora a pu bénéficier, avec ses enfants, d'une réinstallation en France pour y recommencer une nouvelle vie.

La réinstallation est unique en ce qu’elle constitue la seule solution durable qui implique le transfert de réfugiés d’un pays d’asile vers un pays tiers. Parmi les 16,1 millions de réfugiés relevant de la compétence du HCR dans le monde fin 2015, moins de 1% ont été réinstallés cette année.

Les pays de réinstallation accordent une protection juridique et physique aux réfugiés réinstallés, notamment l’accès aux droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels dans des conditions d’égalité avec les nationaux. En 2016, le HCR a soumis les dossiers de plus de 162 500 réfugiés pour qu’ils soient examinés par les pays de réinstallation. Durant cette période, les principaux bénéficiaires des programmes de réinstallation facilités par le HCR ont été des réfugiés syriens (77 200), congolais (RDC) (22 800), iraquiens (12 800) et somaliens (10 500).

Le fait d'accueillir les réfugiés et de les intégrer efficacement est bénéfique tant pour le réfugié réinstallé que pour le pays d’accueil.

Les départs se sont également accrus pendant l’année 2016, plus de 125 600 personnes ayant rejoint des pays de réinstallation grâce à l’aide du HCR. Les nombres les plus élevés de départs ont concerné le Liban (19 500), la Jordanie (19 300), la Turquie (15 600), le Kenya (9300) et la République unie de Tanzanie (8 900).

La réinstallation est une expérience qui change la vie. Elle qui représente à la fois un défi et une récompense. Les réfugiés sont souvent réinstallés dans des pays où la société, la langue et la culture sont totalement différentes et nouvelles pour eux.

Les gouvernements et les partenaires des organisations non gouvernementales proposent des services pour faciliter l’intégration, comme des cours d’orientation culturelle, de langue et des formations professionnelles, ainsi que des programmes favorisant l’accès à l’éducation et à l’emploi.