Le HCR renforce sa présence dans l'ouest de la Côte d'Ivoire pour aider les déplacés

Le HCR renforce sa présence dans l'ouest de la Côte d'Ivoire pour répondre aux besoins des personnes déplacées suite aux affrontements récents.

Ces réfugiés ivoiriens, photographiés à l'intérieur du Libéria, ont marché depuis leur village en Côte d'Ivoire emportant juste quelques affaires avec eux.   © HCR/F.Lejeune-Kaba

ABIDJAN, Côte d'Ivoire, 18 janvier (HCR) - Le HCR renforce sa présence dans l'ouest de la Côte d'Ivoire pour répondre aux besoins des personnes déplacées suite aux affrontements récents.

Des équipes du HCR ont été déployées à Man et à Danané cette semaine, où elles enregistreront les personnes déplacées et où elles répondront à leurs besoins en protection. Au total, plus de 18 000 personnes déplacées se trouveraient dans cette zone.

Le HCR est particulièrement préoccupé par les conditions dans la mission catholique dans la ville de Duékoué où se trouvent quelque 13 000 personnes. L'enceinte de cette église ne dispose d'aucun système d'assainissement pour faire face au grand nombre de déplacés, les détritus s'accumulent et les risques d'épidémie s'accroissent.

Parallèlement, dans l'est du Libéria, le travail continue à Bahn sur la construction du nouveau camp pour les réfugiés, mais les difficiles conditions dans la jungle ralentissent les travaux par rapport au rythme prévu. Deux bulldozers ont été acheminés sur place depuis la Sierra Leone pour accélérer le défrichage du terrain qui, jusqu'à présent, se faisait à la main.

Des vivres sont actuellement distribués aux réfugiés dispersés dans 23 villages près de la frontière. Le HCR estime désormais que 30 000 réfugiés se trouvent au Libéria après avoir fui la Côte d'Ivoire, depuis les élections présidentielles contestées de novembre dernier.

La part du HCR dans l'appel consolidé publié aujourd'hui à Genève s'élève à 43,8 millions de dollars pour ses opérations à la fois en Côte d'Ivoire et au Libéria, en plus de la couverture des opérations au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et au Ghana.