Lignes directrices sur les bonnes pratiques

Comment communiquer sur les bonnes pratiques ?

Il est possible de communiquer sur les bonnes pratiques au moyen d'un formulaire dédié à remplir et à renvoyer à [email protected]

Les États et autres intervenants sont encouragés à communiquer leurs bonnes pratiques au HCR dans les meilleurs délais avant la tenue du Forum mondial sur les réfugiés, ce qui permettra de les colliger et de les présenter en temps voulu lors du Forum. S'il y a lieu, les bonnes pratiques peuvent néanmoins être communiquées à tout moment avant ou pendant le Forum.

Les bonnes pratiques pourront être publiées sur le portail numérique du Pacte mondial sur les réfugiés, actuellement en cours de construction.

En quoi consiste une bonne pratique ?

Les éléments ci-dessous permettront aux États et aux autres acteurs d'identifier des exemples de bonnes pratiques qui :

  • Appuient ou facilitent la réalisation des objectifs du Pacte mondial sur les réfugiés
  • Se rapportent dans la mesure du possible à l'un ou plusieurs des thèmes du premier Forum mondial sur les réfugiés
  • Contribuent au partage des charges et des responsabilités
  • Étendent la base de soutien au-delà des pays et intervenants qui contribuent traditionnellement à la réponse apportée aux grandes crises de réfugiés
  • Répondent aux besoins identifiés et sont porteuses d'avantages concrets pour les réfugiés et les communautés hôtes
  • Sont élaborées et/ou appliquées en partenariat avec d'autres intervenants, y compris les réfugiés et les populations hôtes
  • Prennent en considération l'âge, le sexe, le handicap et la diversité
  • Apportent une amélioration durable à l'existence des réfugiés et des communautés hôtes
  • Peuvent être adaptées, reproduites et/ou transposées à une autre échelle
  • Mettent en évidence les moyens d'optimiser l'utilisation efficiente et efficace des ressources
  • Inspirent ou sous-tendent les contributions annoncées au Forum mondial sur les réfugiés en 2019 et au-delà

Qui peut partager des exemples de bonnes pratiques ?

  • Les États membres de l'ONU et ceux ayant statut d'observateur
  • Les intervenants compétents (tels que les organisations internationales relevant ou non du système des Nations Unies, y compris celles affiliées à la Croix-Rouge internationale et au Croissant-Rouge ; les autres acteurs de l'aide humanitaire et du développement ; les institutions financières internationales et régionales ; les organisations régionales ; les collectivités locales ; la société civile, y compris les organisations confessionnelles ; les universitaires et autres experts ; le secteur privé ; les médias ; les membres de communautés hôtes et les réfugiés eux-mêmes (Pacte mondial sur les réfugiés, paragraphe 3).

Le Pacte mondial a les objectifs suivants :

i) alléger la pression sur les pays d'accueil ; ii) renforcer l'autonomie des réfugiés ; iii) élargir l'accès aux solutions dans des pays tiers, et iv) favoriser les conditions de retour dans les pays d'origine en sécurité et dans la dignité.

Les principaux thèmes du premier Forum mondial sur les réfugiés sont :

Les dispositifs de partage des charges et des responsabilités, l'éducation, l'emploi et les moyens d’existence, l'énergie et les infrastructures, les solutions durables et les capacités en matière de protection.