Rejoignez-nous pour la cérémonie d'hommage au lauréat de la distinction Nansen 2021 du HCR pour les réfugiés. Cette année, en raison des restrictions dues à la pandémie de Covid-19, la cérémonie sera un événement virtuel, diffusé en anglais le 4 octobre à 18h30 CEST sur la chaîne YouTube du HCR.


La cérémonie de remise de la distinction Nansen 2021 du HCR pour les réfugiés sera marquée par la présence d'artistes et d'intervenants du monde entier. Rendez-vous sur notre chaîne YouTube pour la diffusion en direct !

Raya Abirached : Maîtresse de cérémonie

Raya Abirached est l'une des plus célèbres personnalités de la télévision dans le monde arabe. Raya a entamé sa carrière à Beyrouth en tant que journaliste avant de s'installer au Royaume-Uni en 1999. Riche de 15 ans d'expérience en tant que présentatrice à la télévision, productrice, auteure et chercheure, Raya anime plusieurs émissions de télévision très prisées et couvre les plus prestigieux évènements et festivals cinématographiques mondiaux. En 2019, Raya a remporté le prix des femmes arabes pour sa carrière télévisuelle.

Raya a soutenu le HCR à plusieurs reprises. En 2020, elle a animé en direct un téléthon organisé en réponse à l'appel de fonds du HCR en prévision de l'aide aux réfugiés contre les conditions hivernales. Elle a aussi lancé un autre appel de fonds pendant le Ramadan et a interviewé une famille de réfugiés en direct sur son compte Instagram durant la Journée mondiale du réfugié.

En avril 2021, Raya a été nommée sympathisante du HCR pour la région MENA. 

Manizha : Séquence musicale interprétée par une chanteuse réfugiée

La nomination de Manizha, chanteuse russe d'origine tadjike, en tant que sympathisante du HCR a été annoncée en décembre 2020. Manizha soutient l'action du HCR depuis octobre 2019 en contribuant à faire connaître les campagnes de l'Agence et en facilitant des collectes de fonds pour les personnes relevant de la compétence du HCR en Fédération de Russie. La participation de Manizha au travail du HCR est motivée par sa propre histoire. En 1994, pendant la guerre civile au Tadjikistan, un obus est tombé sur la maison familiale, ce qui a contraint la famille à fuir le pays pour s'installer en Russie.

Cette année, Manizha a représenté la Russie à la finale du concours Eurovision de la chanson avec l'émouvante chanson « Une femme russe ». Son style musical art-pop associe différents styles : hip-hop, musique soul, funk cuivré, musique du monde, choeurs et musique populaire russe.

Maurice Kirya : Séquence musicale

Maurice Kirya est un chanteur, auteur-compositeur et acteur d'origine ougandaise qui vit aujourd'hui aux Pays-Bas. Son nom est connu dans tous les foyers d'Afrique de l'Est depuis plus de dix ans qu'il se produit dans le monde de la musique. C'est un humanitaire passionné qui soutient l'action du HCR en Ouganda depuis de nombreuses années.

Maurice est considéré comme le père de la musique soul ougandaise, un style qu'il a appelé « Mwooyo ». Il s'est produit dans plus de 35 pays d'Afrique, d'Europe et des Amériques et a collaboré avec de nombreux artistes. Ses chansons ont également été reprises dans des films tels que La Reine de Katwe et Le dernier Roi d'écosse.

Kinda Alloush : Message spécial à l'intention du Lauréat de la distinction Nansen

Kinda Alloush est l'une des plus célèbres actrices du monde arabe. Son talent a su attirer de nombreux réalisateurs dans l'ensemble du monde arabe et elle a joué dans plusieurs films arabes de cinéma et de télévision, dont le film jordanien Les étrangers (2009), le grand succès égyptien télévisé Hedou' Nesbi et la superproduction égyptienne Welad El-Amm, sans compter d'autres réalisations notables dans le monde arabe.

Récemment, Kinda a achevé pour Netflix le tournage du film Les nageuses qui paraîtra bientôt et retrace l'épopée de Yusra et Sara Mardini, les soeurs syriennes réfugiées. Yusra est ensuite devenue membre de l'équipe olympique d'athlètes réfugiés.

Depuis 2016, Kinda soutient chaque année les campagnes de collecte de fonds du HCR d'avant l'hiver ainsi que les campagnes du Ramadan. En 2019, elle a visité une installation informelle au Liban où elle a partagé l'iftar avec des familles réfugiées.