Le HCR se félicite de la décision du Kenya d'ouvrir le camp d'Ifo II

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Adrian Edwards – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 15 juillet 2011 au Palais des Nations à Genève.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres, s'est félicité de l'annonce faite hier par le Premier Ministre Raila Odinga, selon laquelle le Kenya va ouvrir l'extension d'Ifo II, dans le complexe des camps de réfugiés de Dadaab près de la frontière avec la Somalie.

Dans des lettres envoyées au Président du Kenya et à son Premier Ministre, António Guterres a applaudi leur décision et a promis le plein appui du HCR. Le HCR estime que l'ouverture de l'extension est importante pour pallier aux conditions de surpeuplement prévalant à Dadaab où, ces derniers temps, quelque 1 300 réfugiés somaliens arrivent chaque jour après avoir fui le conflit et la sécheresse en Somalie.

En incluant également les personnes vivant à l'extérieur du camp, le nombre de réfugiés somaliens dans et autour du camp de Dadaab approche désormais de 380 000 personnes. Le HCR s'apprête à débuter un important pont aérien ce week-end pour acheminer des tentes et d'autres biens de secours vers cette région frontalière reculée.

Dadaab est un complexe de trois camps contigus déjà en proie à des conditions de surpeuplement, situé dans le désert à environ 80 kilomètres de la frontière somalienne et d'une superficie de 50 kilomètres carrés. Dadaab tente de faire face, depuis le début de l'année, à l'afflux massif de quelque 60 000 nouveaux arrivants ayant fui le conflit, la sécheresse et la famine dans leur pays d'origine. Environ 1 300 Somaliens affamés et épuisés arrivent chaque jour au complexe, qui accueillait déjà plus de quatre fois le nombre de réfugiés prévu initialement pour sa capacité d'accueil.

Le pont aérien du HCR débutera avec l'acheminement de 100 tonnes de tentes depuis notre entrepôt de Koweit, par un Boeing 747 cargo qui devrait atterrir à Nairobi dimanche. Il sera suivi d'au moins six nouvelles rotations ces deux prochaines semaines depuis les entrepôts du HCR à Islamabad, au Pakistan, pour acheminer d'autres cargaisons de tentes totalisant 600 tonnes. Ce matériel d'aide humanitaire servira à réapprovisionner les stocks au Kenya.

Mercredi, la population réfugiée dans et autour de Dadaab s'élevait au total à 380 000 personnes, y compris 59 000 nouveaux arrivants ayant trouvé abri à l'extérieur des trois camps. Le complexe de Dadaab a été établi en 1991 avec une capacité d'accueil initiale de 90 000 personnes et il avait été officiellement déclaré plein en 2008, lorsque l'allocation de parcelles avait été stoppée. Aujourd'hui, c'est le plus tentaculaire, le plus congestionné et l'un des camps de réfugiés les plus reculés au monde. Jusqu'à cinq familles partagent une parcelle de terrain prévue pour une seule famille.

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :

  • A Nairobi, Kenya : Emmanuel Nyabera, portable +254 733 99 59 75
  • Ron Redmond, portable +254 734 564 019
  • En Ethiopie : Kisut Gebre Egziabher, portable +25 19 11 20 89 01
  • A Genève : Adrian Edwards, portable +41 79 557 91 20