Le HCR apporte un soutien d'urgence à Beyrouth suite à l'explosion massive

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Charlie Yaxley – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 07 août 2020 au Palais des Nations à Genève.

Un homme transporte un enfant blessé vers un lieu sûr, suite à une explosion massive au port de Beyrouth, Liban.   © Ritzau Scanpix

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et d'autres partenaires humanitaires au Liban apportent un soutien d’urgence à la réponse gouvernementale, suite à l'explosion meurtrière et dévastatrice qui a ravagé Beyrouth ce mardi (4 août).

Compte tenu de l'impact de l'explosion massive, nous craignons que, parmi les victimes et les blessés, se trouvent également des réfugiés vivant à Beyrouth. Certaines des zones gravement touchées par la violente explosion comprennent des quartiers qui accueillaient des réfugiés et, alors que nous continuons à évaluer la situation, nous avons reçu des informations préliminaires – qui ne sont pas encore confirmées - faisant état de plusieurs décès parmi les réfugiés à Beyrouth. Nous travaillons avec les équipes de secours et d'autres employés humanitaires pour aider à leur identification et au soutien des familles en deuil.

Tout le personnel du HCR est sain et sauf.

Nos efforts humanitaires immédiats se concentrent sur trois domaines clés : l'hébergement, la santé et la protection.

Le HCR travaille en étroite collaboration avec la Croix-Rouge libanaise, afin de mettre en place des abris temporaires pour les personnes qui ont perdu leur foyer, et soutient les efforts de relogement pour d'autres.

Des centaines de milliers de personnes subissent la destruction complète ou des dommages partiels sur leur habitation, du fait de l'explosion. Les besoins en termes d'abris sont énormes. Le HCR met à disposition ses stocks dans le pays qui comprennent des kits d'abris, des bâches en plastique, des tentes-entrepôt et des dizaines de milliers d'autres articles de première nécessité, y compris des couvertures et des matelas, pour une distribution et une utilisation immédiates.

La réponse sanitaire du HCR contre le Covid-19 se poursuit dans le cadre de cette toute dernière situation d'urgence. Une première phase d'expansion des capacités en termes de lits d'hôpitaux et d’unités de soins intensifs, y compris des fournitures et des équipements médicaux, des ventilateurs et des lits pour les patients, a été achevée la semaine dernière. Une deuxième phase est en cours d'accélération, compte tenu de la saturation des hôpitaux. Ce soutien contribuera à réduire la pression sur les hôpitaux actuellement débordés et permettra de traiter rapidement un plus grand nombre de patients. Ces capacités supplémentaires sont à la disposition de toutes les personnes dans le besoin.  

Les prestations de protection sont un autre domaine d'intervention essentiel dans le cadre de la réponse d'urgence actuelle, en particulier la santé mentale et le soutien psychosocial. Les centres d'accueil du HCR à travers le pays, y compris à Beyrouth, sont ouverts pour les cas critiques/urgents, avec la mise en œuvre de toutes les mesures de distanciation sociale liées à la crise de Covid, et le centre d'appel national ainsi que les lignes d'assistance téléphonique régionales à travers le pays ont été dotés d’un effectif complet pour répondre aux demandes d'assistance.

Cette explosion massive s'ajoute à la crise économique déjà sévère qui a plongé de nombreux Libanais et réfugiés dans la pauvreté - et qui est encore aggravée par la pandémie de Covid-19. Le HCR appelle la communauté internationale à se tenir aux côtés du Liban, à faire preuve de solidarité et à apporter un soutien rapide et significatif au Liban et aux Libanais qui sont de généreux hôtes pour les réfugiés.

 

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :