Déclaration du HCR précédant la réunion du Conseil des ministres de l'Intérieur de l'UE

Les récentes annonces successives de différentes mesures de contrôle aux frontières par un certain nombre de pays européens en raison de la crise des réfugiés et des migrants ne font que souligner l'urgence d'établir une réponse globale européenne.

Cette réponse doit être fondée sur la création de centres d'accueil efficaces, avec le soutien des parties concernées, notamment le HCR, afin d'aider, d'enregistrer et de filtrer correctement les gens à leur arrivée en Grèce, en Italie et en Hongrie. Celle-ci doit être accompagnée de la mise en oeuvre rapide d'un programme de réinstallation comme proposé par la Commission européenne. Ceux qui ont besoin de protection internationale en vertu de la loi internationale devraient être réinstallé au sein de tous les pays de l'Union européenne en fonction d'un mécanisme de distribution équitable.

Le HCR s'inquiète du fait que la combinaison de différentes mesures individuelles pourrait créer une situation où de grands nombres de réfugiés cherchant la protection à laquelle ils ont droit en Europe en vertu de la loi internationale se trouvent plutôt en plein flou juridique.

Dans ce contexte, les décisions de la réunion de demain du Conseil des ministres de l'Intérieur revêtent une importance encore plus cruciale.

Renseignements :

  • Siège du HCR, Suisse: Melissa Fleming : +41 79 557 9122