Déclaration du HCR après le décès de 13 Syriens lors de leur tentative d'entrée sur le territoire libanais, par une nuit de tempête

Un jeune réfugié syrien se protège du froid dans la plaine de la Bekaa, au Liban. Photo d'archives, janvier 2016.   © HCR / Haidar Darwish

Le HCR est consterné par le décès de 13 Syriens - y compris des enfants, des femmes et des hommes - près du point de passage frontière de Masnaa dans l'est du Liban, au cours d'une nuit de tempête jeudi soir (18 au 19 janvier) et lors de leur tentative d'entrée sur le territoire libanais via un itinéraire emprunté par les passeurs.

Les victimes tentaient de progresser vers le Liban sur un terrain accidenté par un temps glacial. D'autres membres du groupe, dont une femme enceinte, ont été découverts à temps et aidés - par des habitants des environs, des militaires libanais et la protection civile - à rejoindre des hôpitaux alors qu’ils risquaient de mourir de froid.

Ces décès tragiques témoignent du désespoir des personnes qui tentent de rejoindre la sécurité au Liban. Ils nous rappellent également que la situation en Syrie demeure très difficile et que les gens continuent de prendre des risques démesurés pour traverser la frontière vers la sécurité.

Le HCR présente ses plus sincères condoléances aux familles des défunts. Le HCR réitère son appel aux États, dans le monde entier, à garantir la sécurité des mouvements et à permettre l'entrée sur leurs territoires des personnes qui ont besoin de protection internationale.

 

Contacts médias :