Le HCR nomme ses deux premiers Parrain et Marraine : S.A.R la Princesse Sarah Zeid et le Vénérable Vudhijaya Vajiramedhi

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a officiellement nommé aujourd’hui Son Altesse Royale la Princesse Sarah Zeid de Jordanie et le Vénérable Vudhijaya Vajiramedhi, un moine bouddhiste thaïlandais très respecté, en tant que ses premiers Parrain et Marraine, rendant ainsi hommage à leur action et à leurs activités de plaidoyer en faveur de millions de réfugiés.

Le titre honorifique de Parrain ou de Marraine est attribué à des personnalités qui ont apporté leur soutien au HCR et aux réfugiés, en consacrant une grande partie de leur temps à diffuser des informations et des connaissances au sujet des réfugiés. Leur rôle consiste à influencer l’opinion publique et à transformer les attitudes négatives envers les réfugiés, encourageant ainsi les individus à soutenir le travail du HCR.  

La Haut Commissaire adjointe des Nations Unies pour les réfugiés, Mme Kelly Clements, a présenté au Parrain et à la Marraine un certificat du HCR, marquant ainsi leur nomination officielle, au cours d’une cérémonie spécifique qui s’est tenue à Genève.

Le Vénérable Vudhijaya Vajiramedhi a apporté son soutien à la campagne du HCR « Aucun réfugié laissé pour compte » destinée à mettre à l’abri des réfugiés, en organisant notamment des activités de sensibilisation et de collecte de fonds dont l’objectif était de fournir un abri à deux millions de réfugiés dans 12 pays, tels que la Jordanie, le Liban, le Rwanda et le Tchad. Il s’est particulièrement engagé dans cette campagne en utilisant son statut pour plaider en faveur d'une coexistence pacifique entre les réfugiés et les communautés internationales.

« Quelle que soit la religion, nous sommes des êtres humains capables de communiquer les uns avec les autres dans la joie ou la misère, ce qui nous rend indivisibles », a déclaré le Vénérable Vudhijaya Vajiramedhi, Parrain du HCR pour la paix et la compassion. « En tant que membre de la famille mondiale, nous devons créer de meilleures conditions de vie et faire en sorte qu’elles soient durables. La bonté et la compassion sont les voies à suivre pour amener la paix dans le monde », a-t-il ajouté.

Le Vénérable V. Vajiramedhi dirige la Vimuttayalaya Foundation, un établissement d'enseignement alternatif destiné à la promotion de la paix dans le monde. Il est connu pour son approche novatrice des enseignements bouddhistes et son ardent plaidoyer en faveur de la paix et de la compassion envers les êtres humains, à travers la notion « Nous sommes un, nous sommes le monde », notamment dans le cadre de dialogues interconfessionnels pour venir en aide aux réfugiés. Son influence est importante auprès de différents groupes en Thaïlande et en Asie. Il est également réputé à l’échelle internationale car il a donné des conférences et a enseigné la pleine conscience à des Thaïlandais et des étrangers partout dans le monde. Ses livres ont été traduits dans une dizaine de 10 langues.

S.A.R. la princesse Sarah Zeid de Jordanie a été nommée Marraine pour la santé maternelle et du nouveau-né. Elle défend avec ardeur les besoins et les droits des mères et des nouveau-nés dans des contextes humanitaires fragiles. Son rôle contribuera également à mettre en évidence les résultats du travail mené conjointement par le HCR et la Fondation Bill et Melinda Gates dans ce domaine.

Elle est également membre du Groupe consultatif du Haut Commissaire Filippo Grandi et défend depuis longtemps la santé des nouveau-nés. Depuis 2016, S.A.R. la Princesse Sarah s'est notamment rendue au Soudan du Sud, au Rwanda et en Jordanie, entre autres, pour mettre en évidence les mesures préventives visant à garantir la santé des jeunes mères et de leurs bébés et pour mettre en avant la nécessité d’éliminer la violence sexiste et d’autres problèmes qui en découlent.

« C’est pour moi à la fois un honneur et une fierté de travailler avec le HCR ; en donnant la priorité aux besoins spécifiques, aux vulnérabilités et à la contribution des femmes, des filles, et de leurs enfants déracinés ; et en réduisant les atrocités inutiles liées aux décès et aux blessures évitables », a déclaré S.A.R. dans un communiqué.

La Haut Commissaire adjointe des Nations Unies pour les réfugiés, Kelly Clements, a remercié les deux Parrain et Marraine pour les efforts sans relâche qu’ils déploient afin d’offrir aux réfugiés une vie plus digne.

« Des personnes passionnées et dévouées de la communauté internationale peuvent contribuer à susciter de la compassion et de la compréhension envers les réfugiés dans un monde où les questions d'humanité sont si souvent politisées », a-t-elle déclaré.

« Tous deux sont des personnalités engagées, qui œuvrent pour le bien-être des réfugiés dans le monde, et nous reconnaissons l'influence de leurs efforts sur le changement d'attitudes envers les réfugiés. »

À l'échelle mondiale, un nombre sans précédent d'hommes, de femmes et d'enfants sont déracinés à cause des guerres, de la violence et des persécutions. Sans une sensibilisation accrue, sans une augmentation de l’aide et du financement, des millions de personnes fuyant la guerre et les persécutions sont confrontées à des vies difficiles, sans abri et sans protection adaptés et sécurisés.

Le secteur privé est un donateur de plus en plus important pour le HCR, qui contribue à environ 10% du financement de l'organisation en 2018. Les particuliers et les entreprises du secteur privé s'emploient à apporter des fonds indispensables, une expertise technique, ainsi que de la créativité et de l'innovation, et ils sont souvent bien équipés pour encourager un changement de politique et influencer l'opinion publique.

Pour en savoir plus sur le HCR et sur la manière dont vous pouvez apporter votre soutien, veuillez consulter le site www.unhcr.org/fr.

Contacts médias: