Déclaration du HCR sur l'annulation de l'accord Israël-HCR

C'est avec regret que le HCR prend note de l'annulation, ce jour par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, de l'accord Israël-HCR du 2 avril sur des solutions durables pour les Erythréens et les Soudanais actuellement en Israël. Cet Accord résultait de discussions prolongées et reflétait un effort commun pour trouver une solution offrant une protection internationale aux personnes arrivées en Israël après avoir fui la guerre ou la persécution tout en répondant aux préoccupations des communautés d'accueil israéliennes.

Le HCR continue de croire qu'un accord gagnant-gagnant - qui bénéficierait à la fois à Israël et aux personnes en quête d'asile - est de l'intérêt de tous. Par ailleurs, nous encourageons le Gouvernement israélien à réexaminer cette question, et le HCR se tient prêt à apporter son aide.

La promotion de réponses communes et d'un partage des responsabilités entre les pays en matière d'asile font partie, depuis des décennies, du travail et du plaidoyer menés par le HCR. Avec plus de 65 millions de personnes déracinées, dont un tiers sont des réfugiés, le besoin n'a jamais été aussi important.

 

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :