Commentaire sur l'actualité : Le chef du HCR Filippo Grandi exprime sa consternation suite au massacre de fidèles innocents en Nouvelle-Zélande

« C'est avec une grande tristesse que j'ai appris l’horrible attaque perpétrée ce jour contre deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande, et durant laquelle 49 personnes auraient été tuées. J’adresse mes condoléances les plus sincères aux proches et aux amis des victimes ainsi qu’au peuple néo-zélandais. Je les assure de ma solidarité dans leur douleur et leur peine. 

Malgré de nombreuses incertitudes, il semble que cet acte de terreur ait été motivé par la haine et la peur d’autrui et que, parmi les personnes assassinées, se trouvent des réfugiés et des migrants. C'est profondément choquant. A l'heure où une hostilité croissante se manifeste envers la diversité, la compassion des autorités et du peuple néo-zélandais lors de l’accueil des réfugiés et des migrants est véritablement exemplaire. 

Mes collègues et moi-même, au HCR, sommes solidaires avec la Nouvelle-Zélande – un pays qui accorde refuge aux personnes fuyant les conflits et la persécution, et dont les citoyens se mobilisent généreusement dans leurs villes et villages.