Le Pakistan lance sa campagne 'Drive' pour délivrer des cartes d'identité biométriques aux réfugiés afghans enregistrés

Les données biométriques d'un jeune réfugié afghan sont enregistrées en vue de la délivrance d'une carte d'identité à puce, dans un centre à Rawalpindi, au Pakistan.

Les données biométriques d'un jeune réfugié afghan sont enregistrées en vue de la délivrance d'une carte d'identité à puce, dans un centre à Rawalpindi, au Pakistan.   ©  HCR/Asif Shahzad

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, se félicite du lancement, aujourd'hui, d'une campagne d’envergure nationale au Pakistan pour vérifier et mettre à jour les données concernant quelque 1,4 million de réfugiés afghans enregistrés et leur délivrer des cartes d'identité biométriques.

Le tout dernier recensement à grande échelle des réfugiés au Pakistan avait été mené il y a 10 ans.

Cette initiative renforcera les efforts du Pakistan, avec le soutien du HCR, pour améliorer la protection des réfugiés. Grâce à ces nouvelles cartes d’identité biométriques, l’accès des réfugiés aux services de santé et d'éducation sera amélioré.

« Le Pakistan est un leader mondial en matière de protection des réfugiés. Ce pays mène des efforts novateurs pour trouver des solutions et favoriser l'inclusion des personnes contraintes de quitter leurs foyers en raison d'un conflit prolongé », a déclaré Indrika Ratwatte, directeur régional du HCR pour l'Asie et le Pacifique. « Cette étape permettra aux réfugiés de bénéficier d’un accès amélioré, plus rapide et plus sûr aux services, notamment aux écoles, aux hôpitaux et aux banques. »

Officiellement intitulée Initiative de renouvellement des documents d’identité et de vérification des informations (DRIVE), cette campagne, qui durera au moins six mois, a pour objectif de renouveler et de mettre à jour les informations sur les réfugiés afghans qui détiennent actuellement des cartes de preuve d'enregistrement (PoR).

Les réfugiés enregistrés recevront de nouvelles cartes équipées d’une puce contenant des données biométriques. Ces cartes, d’une durée de validité de deux ans, seront également compatibles avec les systèmes technologiques utilisés au Pakistan pour l’authentification de l'identité des Pakistanais lors de leur accès aux services.

Un effectif total de six cents hommes et femmes – composé à la fois de fonctionnaires pakistanais et d’employés du HCR – travaillera dans quelque 35 sites à travers le pays. Ce personnel dédié se déplacera à bord de véhicules d'enregistrement mobiles pour aider les réfugiés durant cette opération. 

Des mesures d’hygiène, de distanciation physique et de programmation d’un nombre fixe de rendez-vous par jour seront mises en œuvre dans tous les sites DRIVE pour atténuer les risques liés à la pandémie de Covid-19.

Des informations plus détaillées sur les parcours scolaires et professionnels des réfugiés afghans permettront de mieux adapter l'aide fournie aux réfugiés au Pakistan et d'améliorer le soutien apporté aux personnes qui pourraient à l'avenir effectuer un retour librement consenti en Afghanistan.

La campagne DRIVE s'inscrit dans le cadre d'un effort plus large pour aider les Afghans déracinés, par l'intermédiaire de la plateforme de soutien à la Stratégie de solutions pour les réfugiés afghans (SSAR).

Le HCR recherche 7 millions de dollars en 2021 pour financer des campagnes d'information sur les nouvelles cartes d'identité biométriques, le soutien aux centres d'appel, les sites de vérification DRIVE, ainsi que le développement de logiciels, les cartes biométriques, les équipements technologiques et la formation du personnel.

Des séquences vidéos non montées sont disponibles pour les médias et diffuseurs :

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :