Gillian Triggs, Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale, compte parmi les lauréates de la première médaille d'honneur Ruth Bader Ginsburg

La Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale, Gillian Triggs, ainsi que sept éminentes femmes juristes et dirigeantes, reçoivent la médaille d'honneur Ruth Bader Ginsburg à Madrid le 5 juillet, lors d'une cérémonie présidée par S.M. le roi Felipe VI d'Espagne et organisée par la World Jurist Association.

La Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale, Gillian Triggs, ainsi que sept éminentes femmes juristes et dirigeantes, reçoivent la médaille d'honneur Ruth Bader Ginsburg à Madrid le 5 juillet, lors d'une cérémonie présidée par S.M. le roi Felipe VI d'Espagne et organisée par la World Jurist Association.   © World Jurist Association

Genève – La médaille d'honneur Ruth Bader Ginsburg a été décernée aujourd'hui à Gillian Triggs, Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale, lors d'une cérémonie organisée par la World Jurist Association et présidée par S.M. le roi Felipe VI d'Espagne.

La médaille d'honneur Ruth Bader Ginsburg est une nouvelle distinction internationale, créée par la World Jurist Association et décernée pour la première fois cette année.

Cette distinction a été décernée aujourd’hui à huit éminentes dirigeantes et juristes de nationalités diverses, dont Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, Luz del Carmen Ibáñez Carranza, vice-présidente de la Cour pénale internationale, Maite Oronoz, juge en chef de la Cour suprême de Porto Rico, Navi Pillay, juge de la Cour suprême d’Afrique du Sud, Rosario Silva de Lapuerta, vice-présidente de la Cour européenne de justice, Sujata Manohar, juge à la retraite de la Cour suprême de l’Inde et Young Hye Kim, juge principale et commissaire à la Commission nationale coréenne des droits de l’homme.

La World Jurist Association a décerné la médaille d'honneur Ruth Bader Ginsburg en hommage à l’action particulièrement inspirante de femmes juristes qui luttent pour défendre et renforcer l'État de droit, et consolider les avancées de la société en matière d'égalité femmes-hommes.

Contexte :

World Jurist Association (WJA)

La World Jurist Association a été fondée en 1963 aux États-Unis avec pour mission d'instaurer un monde régi par le droit et non par la force. Cette organisation non gouvernementale, présente dans 85 pays, est dotée d'un statut consultatif spécial auprès des Nations Unies. La World Law Foundation est le résultat de la Déclaration de Madrid de 2019 instaurée lors du World Law Congress, dans le but de renforcer le travail de promotion de l'État de droit en tant que garant de la liberté.

Biographie de Gillian Triggs

Sous-secrétaire générale des Nations Unies

Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale

Gillian Triggs est sous-secrétaire générale des Nations Unies et Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale. Elle est entrée en fonction au HCR en septembre 2019. Avocate internationale publique, elle a occupé plusieurs postes au service des droits humains et de la cause des réfugiés, notamment en tant que présidente de la Commission australienne des droits de l'homme.

Gillian Triggs supervise le travail de protection du HCR en faveur de millions de réfugiés, de demandeurs d'asile, de personnes déplacées dans leur propre pays et d'apatrides.

Disposant de la double nationalité britannique et australienne, Gillian Triggs a occupé plusieurs postes de direction, notamment en tant que directrice du British Institute of International and Comparative Law à Londres, présidente du tribunal administratif de la Banque asiatique de développement, présidente du groupe d'experts indépendants des Nations Unies chargé d'enquêter sur les abus de pouvoir et le harcèlement à l'ONUSIDA, doyenne de la faculté de droit et professeure (émérite) de droit international à l'université de Sydney, et membre du corps professoral de l'université de Melbourne.

Gillian Triggs a soutenu de nombreuses organisations à but non lucratif, notamment récemment en tant que présidente de Justice Connect, qui met en relation 10 000 avocats pour fournir une aide juridique gratuite aux demandeurs d'asile et à d'autres personnes qui en ont besoin. Elle est aussi l'auteure de nombreux livres et articles sur le droit international, notamment « International Law : Contemporary Principles and Practice », (2e édition, 2011) et « Speaking Up » (2018).

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :