Le HCR aide 56 000 déplacés au Yémen en mai et juin

En tout, 84 166 personnes déplacées ont reçu une aide non alimentaire depuis début avril, dont environ 70 pour cent provenait directement du HCR et le reste de nos partenaires.

0

GENÈVE, 3 juillet (HCR) - Le HCR a déclaré vendredi (3 juillet) avoir réussi à livrer du matériel d'aide humanitaire aux personnes déplacées au Yémen en mai et juin malgré de sévères restrictions sur l'accès.

« En mai et en juin, nous avons pu fournir des articles de secours à 56 369 personnes et des bâches en plastique pour les abris d'urgence à 7000 familles supplémentaires qui ont trouvé refuge dans des centres collectifs », a indiqué le porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'un point de presse à Genève.

Il a indiqué que ces articles d'aide humanitaire ont été distribués dans huit gouvernorats : Abyan, Aden, Amanat Alasimah, Amran, Hajjah, Hodeida, Sanaa et Taiz.

En tout, 84 166 personnes déplacées ont reçu une aide non alimentaire depuis début avril, dont environ 70 pour cent provenait directement du HCR et le reste de nos partenaires.

« Les distributions sont intervenues dans un contexte d'aggravation de la situation dans de nombreux gouvernorats. La ville d'Al Hazm, la capitale du gouvernorat d'Al Jawf au nord du pays, a subi des frappes aériennes pendant trois jours consécutifs à la fin juin, ce qui a provoqué l'évacuation d'environ 900 familles », a-t-il indiqué.

La plupart des résidents du quartier d'Al Matuma dans cette ville ont fui en quête de sécurité vers les districts d'Al Maton et Al Masloub.

Al Maton a été le premier district d'Al Jawf à recevoir des personnes déplacées depuis Saada. Actuellement, environ 2470 familles déplacées internes s'y trouvent avec 1400 familles supplémentaires originaires d'Amran et d'autres gouvernorats.

La réponse humanitaire à ces populations est sévèrement restreinte du fait de la poursuite des combats et des problèmes qui en résultent pour accéder aux populations dans le besoin.

« Nous cherchons à nous connecter avec nos principaux partenaires opérationnels ayant des réseaux à Al-Jawf, pour fournir une aide supplémentaire », a ajouté Adrian Edwards.

Le HCR réitère son appel pour que les travailleurs humanitaires puissent accéder aux populations et se déplacer librement afin de livrer le matériel de secours et que l'aide vitale puisse atteindre les personnes qui en ont besoin. Actuellement, on compte plus d'un million de personnes déplacées internes au Yémen (1 019 762), ainsi que quelque 244 000 réfugiés. On estime que plus de 21 millions de personnes ont besoin d'aide à travers le pays.