Déclaration du HCR sur la réinstallation, par le Canada, de la ressortissante saoudienne Rahaf Mohammed Al-Qunun

Rahaf Mohammed al-Qunun dans les locaux des Nations Unies à Bangkok, avant son départ pour l'aéroport.

Rahaf Mohammed al-Qunun dans les locaux des Nations Unies à Bangkok, avant son départ pour l'aéroport.  © HCR/Khaled Ibrahim

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, se réjouit de l'arrivée de Rahaf Mohammed al-Qunun au Canada et de la décision du gouvernement canadien de lui offrir la protection internationale et une solution à long terme en tant que réfugiée réinstallée.

Au cours de la semaine dernière, les mesures rapidement prises par le gouvernement thaïlandais pour fournir un refuge temporaire et faciliter la détermination du statut de réfugié par le HCR, ainsi que par le gouvernement du Canada pour offrir une réinstallation d'urgence à Rahaf al-Qunun et organiser son voyage, ont été essentielles à la gestion de ce cas. Rahaf al-Qunun a quitté aujourd’hui la Thaïlande et elle est en route vers le Canada.

« Le sort de Rahaf al-Qunun a attiré l'attention du monde entier ces derniers jours, et donne un aperçu de la situation précaire de millions de réfugiés à travers le monde », a déclaré le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Filippo Grandi. « Aujourd'hui, la protection des réfugiés est souvent menacée et ne peut pas toujours être assurée mais, dans ce cas précis, le droit international des réfugiés et les valeurs d'humanité l'ont emporté. »

Le débat politique et l'attitude du grand public à l'égard des réfugiés s'étant durcis dans certains pays ces dernières années, la réinstallation - le mécanisme grâce auquel Rahaf al-Qunun a été acceptée par le Canada - n'est accessible qu'à une fraction des 25,4 millions de réfugiés à travers le monde, généralement les plus exposés comme par exemple les femmes dont la vie est menacée. Le cas de Rahaf al-Qunun a été traité selon une procédure accélérée compte tenu de l'urgence de sa situation.

Pour de plus amples informations, veuillez svp contacter :