Blog Live : la Journée mondiale du réfugié bat son plein sur fond de déplacements record

De l'Australasie aux Amériques, le HCR célèbre le courage et la détermination des enfants, des femmes et des hommes chassés de leurs foyers.

Spectacle de danse organisé dans la cité portuaire de Catania, en Sicile, à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.
© HCR/Alessio Mamo

GENÈVE – Des spectacles de danse aux festivals culinaires en passant par les marches urbaines, des millions de personnes à travers le monde participent aux manifestations organisées pour célébrer la Journée mondiale du réfugié dans un contexte où le nombre d'enfants, de femmes et d'hommes déracinés par les guerres et la persécution a atteint des niveaux sans précédent.


Tenue le 20 juin de chaque année, cette manifestation vient rendre hommage au courage et à la détermination de ceux qui ont été forcés de fuir leurs foyers. Cette année, le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, invite les gens de tous horizons à participer au défi mondial Avançons ensemble #Aveclesréfugiés par solidarité avec les réfugiés qui parcourent chaque année plus d'un milliard et demi de kilomètres pour atteindre le lieu sûr le plus proche.

Visitez souvent ce blog qui sera régulièrement mis à jour.

 

New York, États-Unis

L'Empire State Building, bâtiment emblématique de New York, est éclairé en bleu, la couleur de l'ONU, pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.

L'Empire State Building à New York est éclairé en bleu, la couleur de l'ONU, pour marquer la Journée mondiale du réfugié le 20 juin 2019.

L'Empire State Building à New York est éclairé en bleu, la couleur de l'ONU, pour marquer la Journée mondiale du réfugié le 20 juin 2019.   © HCR/Silvie Bonne

Le HCR, WeWork et les entrepreneurs du café Everyman Coffee and Refoodee ont célébré les réfugiés de la communauté par une animation joyeuse, et notamment de la nourriture préparée par des réfugiés, des poésies en live, une dégustation de café et des achats de produits fabriqués par et pour les réfugiés.

 

Buenos Aires, Argentine

Latin Vox Machine, un orchestre de 100 musiciens latino-américains, a rempli le Centro Cultural Kirchner de Buenos Aires pour un concert spécial gratuit à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié. Latin Vox Machine a été fondée en Argentine en 2017. La plupart de ses musiciens sont originaires du Venezuela, mais il y a aussi des artistes du Chili, d'Argentine, d'Équateur, du Paraguay, du Pérou et de Syrie dans le groupe, entre autres.

 

Moscou, Russie

Des demandeurs d'asile afghans, centrafricains et ukrainiens ont assisté à l'ouverture d'une excursion sur la migration forcée à travers les yeux d'artistes du XXe siècle, organisée dans la galerie Tretyakov, dans le cadre du festival inter-musées « Point of Displacement. »

Deux jeunes Afghanes admirent des oeuvres d'art à la galerie Tretyakov à Moscou pendant le festival inter-musées « Point of Displacement. »

Deux jeunes Afghanes admirent des oeuvres d'art à la galerie Tretyakov à Moscou pendant le festival inter-musées « Point of Displacement. »   © HCR/Dmitriy Barkhatov

 

Bakou, Azerbaïdjan

Le célèbre pianiste azerbaïdjanais Isfar Sarabski s'est produit au Centre international Mugham de Bakou, où le HCR a organisé une manifestation avec le gouvernement azerbaïdjanais pour marquer la Journée mondiale du réfugié. Le talentueux pianiste avait remporté le concours de piano solo au Festivale de jazz de Montreux en 2009, à l'âge de 19 ans.

 

Melkadida, Éthiopie

Clowns Without Borders a accueilli des milliers d'enfants dans le camp de réfugiés de Melkadida, qui accueille plus de 200 000 réfugiés. L'équipe de quatre clowns originaires d'Espagne a réalisé des tours de magie et apporté de la joie à l’audience composée d’enfants et d’adultes.

Clowns Without Borders présente un spectacle de clown au camp de réfugiés de Melkadida, en Éthiopie, pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.

Clowns Without Borders présente un spectacle de clown au camp de réfugiés de Melkadida, en Éthiopie, pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.   © HCR/Ariadne Kypriadi

 

Lima, Pérou

Le Lima Symphony Project, un orchestre formé de musiciens vénézuéliens et péruviens, a surpris les voyageurs du Terminal Plaza Norte dans la capitale péruvienne pour montrer leur gratitude.

 

Tallinn, Estonie

L'Estonie a célébré la Journée mondiale du réfugié et l'ouverture du nouveau centre du Conseil estonien pour les réfugiés à Tallinn. Dami, une réfugiée nigériane, a interprété de vibrants mouvements de danse de son pays natal. Ce centre sera une plate-forme où les cuisiniers réfugiés auront la possibilité de démarrer leur entreprise de restauration, avec l'appui du HCR.

Dami, une réfugiée nigériane, danse lors de la cérémonie d'ouverture du nouveau centre du Conseil estonien pour les réfugiés à Tallinn.

Dami, une réfugiée nigériane, danse lors de la cérémonie d'ouverture du nouveau centre du Conseil estonien pour les réfugiés à Tallinn.   © HCR/Annela Samuel

 

Genève, Suisse

L’enseignante de violon Hong Anh Shapiro est une ancienne réfugiée du Vietnam qui dirige aujourd’hui l'école de violon Violonissimo en Suisse. Ses élèves se sont produits au siège du HCR pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.

 

Juba, Soudan du Sud

Des réfugiées et des membres du personnel du HCR ont défilé sur le podium lors des célébrations de la Journée mondiale 2019 du réfugié à Juba, qui ont eu lieu dans les locaux du HCR.

Des membres du personnel du HCR et des réfugiées défilent sur le podium lors des célébrations de la Journée mondiale du réfugié à Juba, au Soudan du Sud.

Des membres du personnel du HCR et des réfugiées défilent sur le podium lors des célébrations de la Journée mondiale du réfugié à Juba, au Soudan du Sud.   © HCR/Elizabeth Stuart

 

Douchanbé, Tadjikistan

Envion 2000 personnes (des enfants et leurs parents) ont assisté à un spectacle de marionnettes en plein air à Douchanbé, la capitale du Tadjikistan. La pièce, intitulée « Neighbours », promeut des liens solides entre les communautés d'accueil et les réfugiés.

 

Tokyo, Japon

Tokyo Skytree, la plus haute tour du monde et l'un des sites touristiques les plus populaires de Tokyo, est l'un des 15 monuments japonais éclairés de la couleur bleue de l'ONU pour marquer la Journée mondiale du réfugié. En octobre dernier, le Comité international olympique (CIO) a annoncé qu'une équipe olympique d’athlètes réfugiés participerait aux Jeux de Tokyo 2020. 

Tokyo Skytree est l'un des 15 monuments japonais illuminés de la couleur bleue de l'ONU pour marquer la Journée mondiale du réfugié.

Tokyo Skytree est l'un des 15 monuments japonais illuminés de la couleur bleue de l'ONU pour marquer la Journée mondiale du réfugié.   © HCR/VIE.14 

 

Installation de réfugiés à Kutupalong, Bangladesh

Les réfugiés rohingyas au Bangladesh ont marqué la Journée mondiale du réfugié en appelant le monde entier à se joindre à la campagne « 2 milliards de kilomètres pour survivre – chaque pas compte ». Cette campagne mondiale invite les particuliers à manifester leur solidarité envers les réfugiés en courant, en marchant ou en faisant du vélo pour atteindre un total cumulé de deux milliards de kilomètres.

La plupart des 740 000 réfugiés rohingyas qui ont fui le Myanmar depuis août 2017 ont fait le voyage à pied à travers des forêts.

 

Londres, Royaume-Uni

Diverses célébrations de la Journée mondiale du réfugié ont eu lieu dans l'emblématique cathédrale Saint-Paul de Londres, avec des représentations des acteurs Emily Watson et Rufus Hound, du violoncelliste Steven Isserlis et d'un chœur composé de réfugiés. La semaine dernière, le Royaume-Uni s'est engagé à accueillir entre 5000 et 6000 réfugiés en 2020 et 2021.

Une chorale se produit dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale du réfugié à la célèbre cathédrale Saint-Paul de Londres.

Une chorale se produit dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale du réfugié à la célèbre cathédrale Saint-Paul de Londres.   © HCR/ G Lacdao

 

Camp de réfugiés de Mtendeli, Tanzanie

En Tanzanie, les réfugiés du Burundi célèbrent la Journée mondiale du réfugié au son de tambours et avec des danses traditionnelles. Ce pays d'Afrique de l'Est abrite plus de 312 000 réfugiés. Près de la moitié d'entre eux vivent dans le camp de Nyarugusu à Kigoma.

 

Amman, Jordanie

Le chef du HCR, Filippo Grandi, célèbre la Journée mondiale 2019 du réfugié en Jordanie, un « pays courageux » qui, malgré sa petite taille, accueille actuellement plus de 755 000 réfugiés originaires de 57 nations.

« Il est important de rappeler au monde l'exemple de la Jordanie », a-t-il déclaré lors d'un événement organisé dans la capitale Amman pour marquer l'occasion. « Nous ne devons pas oublier que vous partagez bien plus que de l'espace, que vous donnez beaucoup aux réfugiés et que la communauté internationale doit contribuer en retour au regard de vos efforts. »

Filippo Grandi s’est rendu dans le centre historique d'Amman à une foire artisanale où étaient présentés des produits fabriqués par des réfugiés, où il s'est entretenu avec des dizaines de vendeurs réfugiés qui proposaient toutes sortes d’articles à la vente, allant de pâtisseries salées au fromage ou à des produits artisanaux recyclés et au savon parfumé d'Alep.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, en visite au Bazar d'été \X20WithRefugees à Amman, en Jordanie.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, en visite au Bazar d'été \X6EWithRefugees à Amman, en Jordanie.   © HCR/Diego Ibarra Sanchez

Bassam, un réfugié syrien, recycle des chutes d'usine de vêtements en sacs à main, cahiers et sacs. Il a présenté ses produits au Haut Commissaire et lui a dit : « Les réfugiés ont des idées. Ils ont des connaissances, des compétences et du savoir-faire pour l'artisanat. »

Dans une allocution, Filippo Grandi a fait l'éloge d'Amman en tant que ville de lumière pour son rôle dans l'accueil des réfugiés. La capitale jordanienne fait partie d'un réseau mondial croissant de municipalités qui choisissent d'accueillir les réfugiés et de saisir les opportunités qu'ils offrent. De Sao Paulo à Vienne, ces Villes de Lumière donnent de l'espoir aux personnes les plus vulnérables à travers le monde en leur offrant un refuge et la possibilité de s'intégrer dans le tissu social.

 

Goma, République démocratique du Congo

Près de 5 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur de la République démocratique du Congo et plus de 790 000 ont fui vers les pays voisins. À l'occasion de la Journée mondiale 2019 du réfugié, des enfants réfugiés dans le pays ont dessiné ce que signifie pour eux le fait d'être un réfugié.

 

Installation de réfugiés à Bidibidi, Ouganda

Des réfugiés créent une ambiance de fête dans une installation en Ouganda, alors qu'ils célèbrent la Journée mondiale du réfugié. Le pays a une longue tradition d'accueil de réfugiés avec plus de 1,1 million de réfugiés et de demandeurs d'asile (au 31 octobre 2018), principalement originaires du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo.

 

Genève, Suisse

Le mouvement scout a agi au nom des jeunes réfugiés dans des régions où l'accès à l'éducation est limité. Les scouts ont mis en place une éducation informelle dans des camps comme celui de Dzaleka au Malawi, pour aider les jeunes réfugiés à acquérir des compétences pratiques, à développer leur confiance en eux et à devenir des leaders.

 

Vakhdat, Tadjikistan

Les sourires illuminent leurs visages : Des enfants regardent un spectacle de marionnettes au Tadjikistan pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.

Des enfants regardent un spectacle de marionnettes à Vakhdat, au Tadjikistan, à l'occasion de la Journée mondiale 2019 du réfugié.

Des enfants regardent un spectacle de marionnettes à Vakhdat, au Tadjikistan, à l'occasion de la Journée mondiale 2019 du réfugié.   © HCR/Didor Sadulloev

 

Cúcuta, Colombie

Des réfugiés vénézuéliens, des déplacés colombiens et des employés du HCR comptaient parmi 2000 coureurs qui ont participé à un semi-marathon à Cúcuta. Cette ville colombienne est frontalière avec le Venezuela et elle est l'un des principaux points de passage pour les personnes fuyant l’aggravation de la crise politique, économique et des droits de l'homme au Venezuela.

Des coureurs posent pour une photo à Cúcuta en Colombie, après y avoir terminé le semi-marathon.

Des coureurs posent pour une photo à Cúcuta en Colombie, après y avoir terminé le semi-marathon.   © HCR/Fernando Hernandez

 

Niamey, Niger

Plus de 100 réfugiés et demandeurs d'asile vulnérables ont trouvé refuge au Niger à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié après avoir été évacués depuis la Libye par un vol charter. Ils comptent parmi les 1297 personnes qui ont déjà été évacuées par avion vers la sécurité cette année, dont 711 vers le Niger.

 

New York, USA

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a rendu hommage au courage et à la résilience de 70 millions de personnes déracinées dans une allocution prononcée à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.

 

Installation de réfugiés de Rwamwanja, Ouganda

Des tambours et des joueurs de trombone ont défilé dans une procession pour planter des arbres dans le camp de réfugiés de Rwamwanja, au sud-ouest de l'Ouganda. La campagne de protection de l'environnement vise à remplacer les espaces forestiers perdus dans la recherche incessante de bois de chauffage.

 

Bangkok, Thaïlande

Un train de banlieue traverse la capitale thaïlandaise, décoré aux couleurs du HCR. Le train fait la promotion du défi mondial #StepWIthRefugees « Avançons ensemble #Aveclesréfugiés » en solidarité avec les réfugiés qui parcourent chaque année un milliard de kilomètres en quête de sécurité.

 

Kinshasa, République démocratique du Congo

Sur un stand de produits artisanaux traditionnels, des réfugiés rwandais vendent des sandales, des sacs à main et des foulards fabriqués à la main dans un marché à Kinshasa pour célébrer la Journée mondiale du réfugié. La RDC accueillait plus de 536 000 réfugiés en 2018, tandis que 4,5 millions de personnes étaient également déplacées à l'intérieur du pays.

Deux réfugiées rwandaises vivant en milieu urbain vendent leurs produits artisanaux sur un marché à Kinshasa, en République démocratique du Congo, pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.

Deux réfugiées rwandaises vivant en milieu urbain vendent leurs produits artisanaux sur un marché à Kinshasa, en République démocratique du Congo, pour célébrer la Journée mondiale du réfugié.   © HCR/Fabien Faivre

 

Syracuse, Italie

Des enfants attendent le début d’un spectacle dans le Théâtre grec antique de Syracuse, au sud-est de la Sicile. Des artistes, des comédiens et des danseurs se sont produits devant une audience enthousiaste au théâtre antique, qui date de 2500 ans et qui est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Des enfants attendent le début du spectacle dans le Théâtre grec antique de Syracuse en Sicile.

Des enfants attendent le début du spectacle dans le Théâtre grec antique de Syracuse en Sicile.  © HCR/Alessio Mamo

 

Sydney, Australie

Des réfugiés et des résidents de la ville ont bravé les averses pour faire le tour du célèbre port de Sydney. Selon nos estimations, cette marche urbaine a rapporté 1 million de pas à la campagne Avançons ensemble #Aveclesréfugiés.

Promenade autour du port de Sydney pour ces Australiens et leurs voisins réfugiés à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.

Promenade autour du port de Sydney pour ces Australiens et leurs voisins réfugiés à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.   © HCR/Brook Mitchell

 

Katmandou, Népal

Au Népal, des réfugiés bhoutanais et leurs hôtes népalais ont dansé sur des rythmes alliant tradition et modernité. Depuis des décennies, la petite nation himalayenne a généreusement accueilli des réfugiés, notamment plus de 100 000 réfugiés originaires du Bhoutan, dont 90 % sont désormais réinstallés dans des pays tiers.

Que de vibrations positives ! De jeunes réfugiés bhoutanais et un vieux népalais de la communauté locale dansent sur une mélodie traditionnelle réinterprétée par une troupe moderne durant une manifestation de solidarité à Katmandou. Avançons ensemble #Aveclesréfugiés. #WRD2019

.

Rome, Italie

Farniente à la terrasse du Caffè Nemorense pendant le festival culinaire tenu à Rome à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié. La manifestation +Gusto, organisée par le HCR et ses partenaires, a offert à des chefs réfugiés et aux serveurs de 11 restaurants italiens l'occasion de faire connaître des recettes du monde entier.

Un moment de détente pour les clients du Caffè Nemorense pendant une manifestation organisée par le HCR pour la Journée mondiale du réfugié à Rome, Italie.

Un moment de détente pour les clients du Caffè Nemorense pendant une manifestation organisée par le HCR pour la Journée mondiale du réfugié à Rome, Italie.   © HCR/Alessandro Penso

 

Berlin, Allemagne

Une délégation d'étudiants réfugiés participe au défi Avançons ensemble #Aveclesréfugiés à Berlin en prévision de la Journée mondiale du réfugié, apportant plus de 350 000 pas à la campagne mondiale.

Une délégation internationale d'étudiants réfugiés et d'anciens étudiants participe au défi Avançons Aveclesréfugiés.

Une délégation internationale d'étudiants réfugiés et d'anciens étudiants participe au défi Avançons Aveclesréfugiés.   © HCR/Antoine Tardy