Yonas Kinde est un athlète olympique, marathonien et ancien réfugié éthiopien.
© HCR/Benjamin Loyseau

Yonas Kinde

Yonas Kinde est un athlète olympique, marathonien et ancien réfugié éthiopien.

A propos de Yonas

L'athlète olympique, marathonien et ancien réfugié éthiopien Yonas Kinde connaît bien le pouvoir transformateur du sport qui peut changer des vies.

Adolescent, Yonas a commencé à courir pour se rendre à l'école en Éthiopie plutôt que de prendre le bus. Il s'est rapidement lancé dans des courses de cross-country, le 10 000 m et le semi-marathon et il était promis à une grande carrière de coureur de fond. Après avoir fui au Luxembourg en 2012, une protection lui a été accordée l'année suivante. Depuis, Yonas a remporté plusieurs titres au Luxembourg, en France et en Allemagne, devenant l'un des meilleurs coureurs de fond du pays. Yonas a déclaré : « le sport m'a aidé à reconstruire ma vie dans un endroit inconnu et la course à pied m'a aidé à m'intégrer, à rencontrer de nouvelles personnes et à lutter contre le sentiment d'isolement ». Pour apprendre la langue locale, Yonas a pris des cours de français tout en travaillant en tant que praticien en massage sportif spécialisé pour les athlètes.

Quatre ans après son arrivée, Yonas a été sélectionné pour participer aux Jeux olympiques de 2016 à Rio au sein de la toute première équipe olympique d’athlètes réfugiés, et où il a couru le marathon masculin. Il y a retrouvé ses anciens amis éthiopiens coureurs de fond dans le village olympique, un moment fort pour lui. En 2020, Yonas a été le premier athlète réfugié à participer au marathon de Tokyo au niveau « élite ». Il suit l’exemple de son idole, le médaillé olympique éthiopien Abebe Bikila. Yonas a continué à mettre à profit sa notoriété pour promouvoir le pouvoir transformateur du sport et il a voyagé à Genève, Monaco, Paris et Buenos Aires pour représenter l'équipe olympique des athlètes réfugiés et faire entendre la voix des réfugiés. En mars 2021, Yonas est devenu un Sympathisant de haut niveau pour le HCR et il a déclaré : « Je suis fier de défendre la cause des réfugiés à travers le monde entier et de demander l'égalité d'accès au sport pour tous ».