Urgence Syrie

Plus de 5,4 millions de personnes ont fui la Syrie depuis 2011, trouvant refuge au Liban, en Turquie, en Jordanie et au-delà. Des millions d'autres sont déplacées à l'intérieur du pays et, alors que la guerre se poursuit en Syrie, l'espoir s'estompe à grands pas.

En dirigeant une action conjointe dans toute la région, le HCR travaille sans relâche pour leur venir en aide. Nous coopérons avec nos partenaires, les ONG et les gouvernements des pays d'accueil pour offrir une aide vitale à ceux qui en ont besoin.

DONNEZ MAINTENANT

13,1 millions

de personnes dans le besoin en Syrie


6,1 millions

de déplacés internes


2,98 millions

de personnes dans des zones difficiles d'accès et dans des villes assiégées


Toutes les statistiques

Données actualisées au 7 décembre 2017

Des millions de Syriens continuent de traverser la frontière, fuyant les bombes et les balles qui ont détruit leur pays d’origine.

La Turquie accueille le plus grand nombre de Syriens enregistrés par le HCR, soit plus de 3,3 millions de personnes actuellement.

La grande majorité des réfugiés syriens dans les pays voisins vit en milieu urbain, et quelque 8 % seulement sont logés dans des camps de réfugiés.

Au Liban, la vie est une lutte quotidienne pour plus d’un million de réfugiés syriens qui vivent sans ressources financières ou presque. Environ 70 % d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté. Il n’y a pas de camps de réfugiés officiels au Liban. Par conséquent, les Syriens sont éparpillés en milieu urbain ou rural dans plus de 2100 communautés et endroits différents répartis à travers le pays. Ils partagent souvent des logements précaires et surpeuplés avec d’autres familles réfugiées.

« Ils nous ont donné des biscuits, du fromage, des dattes, de la viande séchée. Tout était très bon. Et aussi des matelas, des couvertures et des ustensiles de cuisine. »

Fayzeh, mère de trois enfants, camp de Zaatari, Jordanie

En Jordanie, plus de 655 000 hommes, femmes et enfants vivent actuellement en exil. Environ 80 % d’entre eux vivent en dehors des camps, tandis que plus de 139 000 autres ont trouvé refuge dans les camps de Zaatari et d’Azraq. Beaucoup sont arrivés avec des moyens financiers très limités et ont du mal à couvrir leurs besoins les plus essentiels. Ceux qui pouvaient initialement compter sur leurs économies ou sur le soutien des familles d’accueil ont aujourd’hui de plus en plus besoin d’aide. Selon les estimations, 93 % des réfugiés en Jordanie vivent en dessous du seuil de pauvreté.

L’Iraq a également vu augmenter le nombre de Syriens arrivant dans le pays. À l’heure actuelle, le pays en accueille plus de 246 000, alors qu’en Égypte le HCR offre protection et assistance à plus de 126 000 Syriens.

Mais si la vie en exil peut être dure, elle est encore plus difficile pour les Syriens qui sont toujours chez eux.

« Nous avons pensé que c’était peut-être notre tour de mourir. Mais nous ne voulions pas mourir. Alors nous avons décidé de partir. »

Sahar, 25 ans, réfugiée syrienne au Liban

 

Que fait le HCR pour aider ces populations vulnérables ?

Le HCR apporte une aide humanitaire vitale aux réfugiés syriens. Nous donnons de l’argent aux plus vulnérables pour qu’ils puissent acheter des médicaments et de la nourriture, des réchauds et du combustible pour se chauffer, des matériaux d’isolation pour les tentes, des couvertures thermiques et des vêtements d’hiver. S’agissant des déplacés restés en Syrie, l’agence fournit des kits d’abris, une aide non alimentaire ainsi que des services de protection et un soutien psychosocial.

Début 2017, alors que la guerre en Syrie entrait dans sa septième année et qu’aucun arrêt des combats n’était en vue, nous avons rejoint d’autres organisations humanitaires et de développement des Nations Unies pour lancer un appel de fonds d’un montant de 8 milliards de dollars pour l’aide vitale à apporter à des millions de personnes en Syrie et dans toute la région.

Le premier volet de l’appel concerne le Plan régional d’aide pour les réfugiés et la résilience (3RP) pour 2018-2019 mené par le HCR, qui recherche la somme de 4,4 milliards de dollars pour venir en aide à plus de 5 millions de réfugiés dans les pays voisins et quelque quatre millions de personnes dans les communautés d’accueil. Le deuxième volet de l’appel est le Plan d’aide humanitaire 2017 pour la Syrie qui vise à réunir près de 3,2 milliards de dollars afin de fournir une aide humanitaire et d’assurer une protection à 13,5 millions de personnes en Syrie.

Votre don peut réellement faire changer les choses.

« La Syrie est la crise humanitaire et de réfugiés la plus importante de notre temps. Elle reste la cause de souffrances pour des millions de personnes et devrait provoquer un élan de soutien à travers le monde entier. »

Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

Pour en savoir plus sur notre travail en Syrie, veuillez svp consulter le site Internet du HCR consacré à la Syrie.