Le HCR et le Fonds L'Oréal pour les Femmes s'unissent pour soutenir les femmes et les jeunes filles déplacées de force dans le monde

Le HCR et le Fonds L'Oréal pour les Femmes, ont signé un nouveau partenariat pour soutenir les programmes du HCR visant l'autonomisation et l'inclusion socio-économique des filles et femmes déracinées dans le monde.

D'origine Akha, Thida Arngee était apatride jusqu'à l'âge de 14 ans, lorsque son oncle l'a aidée à acquérir la nationalité thaïlandaise. C'était il y a quatre ans. Ses parents et son frère sont toujours apatrides aujourd'hui.  © UNHCR/Roger Arnold

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et le Fonds L’Oréal pour les Femmes, ont signé un nouveau partenariat pour soutenir les programmes du HCR visant l’autonomisation et l’inclusion socio-économique des filles et femmes déracinées dans le monde. Historiquement engagé auprès des femmes, L’Oréal a créé en 2020 le Fonds L’Oréal pour les Femmes dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Ce fonds de dotation philanthropique vise à soutenir sur le terrain des associations locales et organisations venant en aide aux femmes qui se trouvent en situation de grande vulnérabilité.

Dans de nombreux pays, les politiques d’isolement et de confinement adoptées pour contrer la pandémie ont en effet entraîné des restrictions de mouvement, une réduction des interactions communautaires, une suspension de certains services essentiels et une détérioration des conditions socio-économiques de la population. Ces facteurs ont considérablement augmenté les inégalités femmes-hommes et les risques de violences sexuelles et sexistes, comme le souligne une étude récente du HCR.

Si les femmes et les jeunes filles réfugiées font preuve de beaucoup de courage et de résilience depuis le début de la pandémie, elles ne peuvent pas agir seules. La société tout entière doit aujourd’hui s’engager dans la construction de solutions : autorités nationales et locales, société civile, personnes déracinées elles-mêmes ainsi que le secteur privé, à l’image du Groupe L’Oréal via son Fonds pour les Femmes ou sa Fondation.

Mobilisés ensemble dès 2019, le HCR et la Fondation L’Oréal ont collaboré une première fois dans le cadre d’un programme de formation professionnelle aux métiers de la beauté, avec le soutien de la filiale L’Oréal au Kenya. Des femmes réfugiées, principalement dans le camp de Kakuma, ont ainsi pu bénéficier d’un projet de formation professionnelle et d’intégration économique pour devenir des piliers de leur communauté.

Avec cette nouvelle collaboration, le partenariat entre le HCR et le Fonds L’Oréal pour les Femmes va pouvoir accompagner plus de 100 000 femmes et filles déplacées de force à travers le monde. Parmi les priorités identifiées par les deux organisations se trouvent la protection des victimes de violences sexuelles et de discriminations liées au genre en Thaïlande et en Colombie, ou encore des actions en faveur de l’employabilité des femmes réfugiées vulnérables en Argentine.

Alexandra Palt, Directrice Générale de la Responsabilité sociétale et environnementale du Groupe L’Oréal, déclare : « La crise sanitaire actuelle n’épargne personne mais elle a exacerbé les inégalités et frappe encore plus durement les personnes dont la situation économique ou sociale était déjà difficile ou qui sont victimes de violences, au premier rang desquelles les femmes. Il y a urgence à se mobiliser pour soutenir l’action des associations qui accompagnent, sur le terrain, les plus vulnérables d’entre elles. L’action du HCR en faveur des femmes et des jeunes filles déplacées de force est plus que jamais nécessaire. Ces femmes et ces jeunes filles sont non seulement menacées par les violences tout au long de leur parcours mais aussi fragilisées par la perte d’emploi et donc de ressources. Il est indispensable de les accompagner pour leur permettre une meilleure inclusion, sociale et professionnelle, dans leurs communautés d’accueil. »

Paolo Artini, Représentant du HCR en France : « Comme l’a souligné le HCR à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la pandémie a aggravé les inégalités entre les sexes avec des effets dévastateurs, notamment en ce qui concerne l’accès à l’éducation pour les jeunes filles réfugiées. Nous devons soutenir les programmes de lutte contre les inégalités entre les sexes, les violences sexistes, et renforcer l’accès à l’éducation, tout en plaçant la participation et le leadership des femmes réfugiées au centre de nos interventions. Je suis heureux que le HCR et le Fonds L’Oréal pour les Femmes travaillent conjointement dans le but de soutenir une série d’actions en faveur de l’autonomisation des femmes déplacées de force. »

À propos de la Fondation L’Oréal et du Fonds L’Oréal pour les Femmes

La Fondation L’Oréal s’engage aux côtés des femmes pour leur permettre d’exprimer leur potentiel, reprendre la main sur leur destin et avoir un impact positif sur la société, à travers trois domaines d’intervention : la recherche scientifique, la beauté inclusive et le changement climatique.

Pour agir au plus près des femmes en situation de grande difficulté, Le Groupe L’Oréal a créé un fonds de dotation philanthropique de 50 millions d’euros, qui soutient l’action d’associations de terrain et de proximité : lutte contre la précarité, action en faveur de l’insertion professionnelle et sociale des femmes, aide aux femmes réfugiées ou en situation de handicap, lutte contre les violences commises contre les femmes et accompagnement des victimes et lutte contre les obstacles dans l’accès à l’éducation des filles et des femmes.

À propos du HCR

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, est une organisation internationale qui a pour mission de sauver des vies, de protéger les droits des réfugiés et de construire un avenir meilleur pour les personnes contraintes de fuir leur foyer en raison des conflits et de la persécution. Nous apportons une assistance vitale comme des abris, de la nourriture et de l’eau, et nous élaborons des solutions durables pour assurer que les personnes déracinées disposent d’un lieu sûr qu’elles peuvent considérer comme un foyer. Nous travaillons dans plus de 130 pays où notre expertise nous permet d’apporter soins et protection à des millions de personnes.

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez s'il vous plait contacter :

  • Pour le HCR : Céline Schmitt, Porte-Parole et Responsable des relations extérieures du HCR en France : [email protected], +33 6 23 16 11 78
  • Pour le Fonds L’Oréal pour les Femmes – Pauline Avenel-Lam, Responsable de la communication : [email protected] +33 6 24 28 73 48.