Réunion ministérielle

Un nombre impressionnant de 62 États ont pris des engagements écrits en prélude à l'événement et bon nombre d'autres ont annoncé leurs engagements pendant la réunion ou pris des engagements conjoints avec d'autres pays. La plupart d'engagements portaient sur la protection, l'assistance et les solutions durables pour les réfugiés, notamment la réinstallation et l'intégration locale longtemps considérées comme un sujet tabou par les États abritant les réfugiés depuis des décennies.

La plus grande avancée concernait l'apatridie qui touche jusqu'à 12 millions de personnes. Si les deux principaux traités internationaux y relatifs, à savoir la Convention de 1961 et la Convention de 1954 relative au statut des apatrides connaissent peu d'adhésion depuis longtemps, huit États ont adhéré en 2011 à l'une ou à l'autre des deux Conventions, ce qui porte le nombre d'États parties aux Conventions de 1954 et de 1961 respectivement à 70 et 42.

À la réunion ministérielle, un groupe de 20 États ont promis d'adhérer à l'une ou aux deux Conventions sur l'apatridie tandis que 25 autres États ont pris des engagements concernant l'apatridie. Parmi les engagements notables, il y a la réforme des lois sur la nationalité pour mettre fin à la discrimination à l'égard des femmes, afin de leur permettre de transmettre leur nationalité à leurs enfants. La Secrétaire d'État, Mme Clinton, a déclaré que les États-Unis lanceraient une initiative pour sensibiliser à ces questions et mener des actions au plan mondial.

Les États se sont également engagés à adopter les procédures permettant de déterminer qui est apatride sur le territoire, d'améliorer les systèmes d'enregistrement des actes et faits d'état civil et de mener des enquêtes ou des campagnes de sensibilisation pour déterminer le nombre d'apatrides et sensibiliser aux options pouvant leur être offertes, y compris l'acquisition de la nationalité.

Un Communiqué ministériel a été publié à l'issue de la réunion, réaffirmant que la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et son Protocole de 1967 constituent le fondement du régime international de protection des réfugiés et qu'ils continuent d'avoir de la valeur et de la pertinence au XXIe siècle.

Documents

Documents pour la réunion ministérielle. Disponible en anglais sur www.unhcr.org. Cliquez ici pour télécharger les documents en arabe, chinois, espagnol et russe (fichier zippé, 180Kb).

autres documents

Engagements des Etats

Les Etats sont encouragés à prendre des engagements d'actions spécifiques, prospectives et mesurables.

EvénementsCommémorations

Communiqué ministériel

Réunion ministérielle organisée par le HCR, les 7 et 8 décembre 2011. Disponible en anglais sur www.unhcr.org. Cliquez ici pour télécharger les documents en arabe, chinois, espagnol et russe (fichier zippé, 293Kb).

EvénementsCommémorations

Discours orateurs invités et autres déclarations

Lien vers le site en anglais.