Blog en direct : Coup d'envoi de la Journée mondiale du réfugié sur fond de déplacements de populations sans précédent

De l'Australasie au continent américain, le HCR anime des manifestations pour honorer l'existence d'hommes, de femmes et d'enfants qui retrouvent l'espoir après avoir échappé au danger.

Des enfants réfugiés et des demandeurs d'asile se produisent lors d'un concert philarmonique de rue dans le centre de Stockholm le 12 juin 2017.
© HCR / Caroline Bach

GENÈVE – Des chefs cuisiniers, des créateurs de fresques murales, des cyclistes, des concertistes impromptus… Ils étaient nombreux à guider des millions de personnes dans le monde lors des manifestations organisées pour célébrer la Journée mondiale du réfugié qui se tient cette année dans un contexte caractérisé par le nombre record d'hommes, de femmes et d'enfants déracinés par les guerres et les persécutions.

Le 20 juin de chaque année, la Journée mondiale du réfugié vient honorer le courage et l'endurance de ceux qui ont été forcés de fuir leurs foyers. Parallèlement, nombreux sont ceux qui témoignent à cette occasion de leur solidarité #Aveclesréfugiés en signant la pétition du HCR. De nouveaux flash seront postés ici tout au long de la journée.

signer la pétition


Washington D.C., États-Unis d'Amérique

Chanteuse vedette du groupe Thao & the Get Down Stay Down, Thao Nguyen a donné un concert gratuit au Kennedy Center for the Performing Arts. Thao est la fille de réfugiés vietnamiens réinstallés aux États-Unis où elle a vu le jour.

 


Camp de Mangaize, Niger

Les chants et les danses des réfugiés maliens ont animé la Journée mondiale du réfugié au camp de Mangaize, au Niger. Depuis 2012, plus de 60 000 personnes ont fui les combats dans le nord du Mali et vivent dans des camps au Niger. 

 


Le Caire, Égypte

En Égypte, une compétition sur le thème « Les réfugiés ont du talent » est venue égayer les célébrations de la Journée mondiale du réfugié, donnant aux jeunes et aux moins jeunes la chance de s’exprimer par l’art et la musique. Le HCR apporte une assistance vitale à plus de 200 000 réfugiés et demandeurs d’asile en Égypte.

 


Genève, Suisse

Aujourd'hui @ghazalmia prend en charge les publications sur le compte Instagram du HCR. Maya, une réfugiée originaire de Damas, en Syrie, est devenue un vrai modèle et porte-parole des jeunes réfugiés depuis son arrivée au Royaume-Uni en septembre 2015.

 


Juba, Soudan du Sud

Des réfugiées de la région de Gambella en Éthiopie ont présenté leurs créations artisanales en perles de couleur.

 


Madrid, Espagne

Cristiano Ronaldo, buteur vedette du Real Madrid, a tweeté un message au nom de Save the Children à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.

 


 

Genève, Suisse

Le groupe de musique malien Ensemble Balaba s'est produit au siège du HCR après l'allocution de Kelly Clements, Haut Commissaire adjointe du HCR, à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.

 


Minsk, Bélarus

Afin de promouvoir l'amitié, la tolérance et l'inclusion des réfugiés, le HCR Bélarus a demandé aux enfants de lui proposer des dessins sur le thème Tous différents et tous ensemble. Les plus belles créations parmi les 1200 dessins reçus d'enfants de tout le pays ont été présentées à l'exposition organisée à Minsk pour commémorer la Journée mondiale du réfugié.

 


Kinshasa, République démocratique du Congo

Esatis Le Bon, un rappeur réfugié, a chanté Stop à la guerre pour appeler au retour de la paix en République Centrafricaine, son pays natal.

 


Cité du Vatican

Depuis les balcons du Vatican, le Pape François s'est adressé ainsi aux fidèles : « Aujourd'hui plus que jamais, nous devons être solidaires avec les réfugiés. N'oublions pas non plus dans nos prières tous ceux qui ont perdu la vie en mer ou au cours de marches accablantes. » Le Souverain pontife a encore déclaré : « Les récits de souffrance et d'espoir dont ils sont porteurs peuvent ouvrir la voie à une rencontre fraternelle et à d'authentiques découvertes mutuelles. » Rencontrer les réfugiés en personne permet de refouler les craintes et les « idéologies aberrantes » qui circulent à leur sujet, a-t-il ajouté.

 


New York, États-Unis d'Amérique

À l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé la communauté internationale à manifester son soutien et sa solidarité. 

 


Saltillo, Mexique

En signe de solidarité avec les réfugiés, des artistes urbains du nord du Mexique ont créé une fresque murale autour du mot « Bienvenidos », bienvenu en espagnol. Durant les dernières années, le Mexique est devenu une terre d'accueil pour des milliers de familles réfugiées qui fuient la violence des gangs urbains dans les pays du nord de l'Amérique centrale. Connu sous le nom de Tripulaczion, ce groupe d'artistes a réalisé son œuvre sur l'une des avenues les plus passantes de la ville de Saltillo.

La fresque murale réalisée à Saltillo, au Mexique, par Tripulaczion, un groupe d'artistes urbains.   © HCR

 


Camp de Nguenyyiel, Éthiopie

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a passé la Journée mondiale du réfugié au camp de Nguenyyiel, à Gambella, à la frontière occidentale de l'Éthiopie et du Soudan du Sud.

« En cette Journée mondiale du réfugié, je me trouve ici en Éthiopie pour dire au monde qu'il est possible de recevoir de nombreux réfugiés, de bien les traiter, de conserver sa stabilité et de regarder vers l'avenir, » a déclaré Filippo Grandi.

La région a accueilli plus de 300 000 réfugiés. Des centaines de personnes continuent d'arriver chaque jour pour échapper à la violence et à la faim au Soudan du Sud.

Filippo Grandi a visité une école et le marché du camp, s'est entretenu avec des réfugiés et a participé à une cérémonie avec les réfugiés, des diplomates et des travailleurs humanitaires.

« Gardez espoir, gardez courage, car nous sommes solidaires avec les réfugiés, » a-t-il déclaré. « Aujourd'hui, c'est votre journée, la Journée mondiale du réfugié ! »

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, discute avec des réfugiés dans une salle de classe du camp de Nguenyyiel, en Éthiopie.   © HCR/Petterik Wiggers

 


Beyrouth, Liban

Une jeune réfugiée syrienne célèbre la Journée mondiale du réfugié avec quelques pas de danse et un sourire radieux au village de Ramadan, à Beyrouth. Six ans de conflit ont poussé 5,1 millions de Syrien à chercher refuge à l'étranger et plus d'un million d'entre eux se sont établis au Liban.

Une jeune danseuse syrienne lors des célébrations de la Journée mondiale du réfugié au village de Ramadan, à Beyrouth.   © HCR/Diego Ibarra Sánchez

 


Camp de Nguenyyiel, Éthiopie

Des réfugiés qui ont fui le conflit au Soudan du Sud célèbrent la Journée mondiale du réfugié au son des tambours qui rythment leur danse traditionnelle. 

 


Rabat, Maroc

Sport en fête pour la Journée mondiale du réfugié : des équipes de football composées de joueurs marocains et de réfugiés disputent un tournoi à Rabat. Durant les trois dernières semaines, huit équipes du pays tout entier ont participé au tournoi. La finale aura lieu vendredi.

Deux équipes composées de joueurs marocains et de réfugiés disputent la demi-finale d'un tournoi de football à Rabat, 19 juin 2017.   © HCR/Oussama Rhaleb

 


Londres, Royaume-Uni

Dites-le avec des fleurs ! Pour la Journée mondiale du réfugié, l'entreprise sociale Bread and Roses a organisé un service de livraison de fleurs dans toute la capitale, chaque bouquet ayant été préparé par des réfugiés et des demandeurs d'asile.

 


Sydney, Australie

Pour témoigner de leur solidarité en cette Journée mondiale du réfugié, les sympathisants du HCR se sont réunis pour un petit déjeuner servi en grande pompe dans un hôtel du centre-ville où quelque 400 personnes étaient attendues.


 

Séoul, Corée du Sud

Devant la Mairie de Séoul, un écran géant diffusera jusqu'au 30 juin une vidéo retraçant la mission dans le Kurdistan iraquien de Jung Woo-sung, modèle, acteur, metteur en scène et Ambassadeur de bonne volonté du HCR.

En Corée, un spot du HCR est diffusé sur grand écran devant la mairie de Séoul à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié. Il comprend la participation de l'Ambassadeur de bonne volonté du HCR Jung Woo-sung et présente le travail du HCR au Kurdistan d'Iraq.   © HCR / Kim Jae Yoon


 

Lalitpur, Népal

Samedi, quelque 500 cyclistes ont bouclé leur casque et sillonné à vélo les rues de Lalitpur, au Népal, pour montrer leur solidarité avec les réfugiés. Le Royaume himalayen a lui-même connu des déplacements massifs de populations après le séisme d'avril 2015 où un demi-million de personnes ont perdu leur logement.

Environ 500 participants ont participé à une « sortie à vélo pour les réfugiés » à Lalitpur, Népal, samedi 17 juin 2017.   © HCR / Deepesh DAs Shrestha


 

Dohouk, Erbil et Sulaymaniyah, Iraq

Dans une éblouissante démonstration de soutien à la Journée mondiale du réfugié en Iraq, des artistes, des jeunes déplacés de force et des membres de leurs communautés d'accueil se sont réunis pour créer des fresques murales célébrant leur humanité commune : une ourse et son ourson émergeant d'une cascade à Sulaymaniyah, la splendeur du paon dans toutes ses couleurs à Duhok et un cerf recouvert de fleurs à Erbil.


 

Tchad

Au Tchad, les célébrations de la Journée mondiale du réfugié ont démarré sur les chapeaux de roues avec un tournoi de basket-ball entre des handicapés en fauteuil roulant. Depuis le début de l'an dernier, le Tchad a accueilli plus de 391 000 réfugiés.


 

Mariupol, Ukraine

Des danseurs et des musiciens ukrainiens ont montré leur soutien aux réfugiés lors d'un concert en plein air à Mariupol ce week-end. Quelque deux millions de personnes ont été déplacées par le conflit dans l'est de l'Ukraine depuis 2014. La ville avait subi, il y a quelques mois, des attaques de roquettes et des coupures d'électricité qui ont laissé des milliers de personnes sans services élémentaires par des températures glaciales.

 

"Des manifestations marquant la Journée mondiale du réfugié en Ukraine ont eu lieu samedi dernier à #Mariupol dans l'est du pays ravagé par le conflit."


 

Paris, France

Quatre-vingt quatre restaurants participent au Refugee Food Festival qui se tient cette année dans 13 villes d'Europe et six pays différents, donnant ainsi à des chefs réfugiés originaires de pays tels que l'Afghanistan, l'Érythrée, l'Iran, la Somalie, la Syrie et l'Ukraine l’occasion de tenter les gourmets européens avec les saveurs de leur pays natal. L'an dernier, le Festival s'était déroulé à Paris et à Strasbourg.

Le chef syrien Nabil Attar, réfugié, et le chef français Walid Sahed exhibent leur création commune dans le restaurant Les Pantins à Paris, le 16 juin 2017.   © HCR / Benjamin Loyseau


 

Stockholm, Suède

En prélude à la Journée mondiale du réfugié en Suède, le HCR a organisé dans le centre de Stockholm un concert philharmonique impromptu pour les promeneurs. Le concert a été donné par l'orchestre El Sistema Sweden Dream Orchestra, une ONG qui travaille avec de jeunes demandeurs d'asile récemment arrivés en utilisant la musique comme moyen d'intégration. Avant de faire partie de l'orchestre, la plupart de ces jeunes ne jouaient d’aucun instrument.

 

"Cela a été un vrai moment de plaisir de jouer #Music4Integration avec les jeunes réfugiés de l'ONG El Sistema Sweden à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié. #Aveclesréfugiés 🎼🎻🎶🎷😄"