Le Pakistan délivre de nouvelles cartes à 1,6 millions de réfugiés afghans

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Adrian Edwards – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 25 février 2014 au Palais des Nations à Genève.

Les autorités pakistanaises, avec l'appui du HCR, ont commencé à délivrer de nouvelles cartes de réfugié à plus de 1,6 million de réfugiés afghans enregistrés. Ces attestations d'enregistrement sont valables jusqu'à la fin 2015.

Le Cabinet du Premier Ministre pakistanais avait décidé en juillet 2013 d'autoriser les réfugiés afghans à prolonger leur séjour au Pakistan. La carte de réfugié est importante car elle autorise légalement les réfugiés afghans à vivre au Pakistan et elle les protège, dans le cadre de la Loi pakistanaise sur les étrangers, contre des risques comme l'extorsion, l'arrestation arbitraire et la détention ainsi que le refoulement.

L'Autorité pakistanaise pour l'évaluation et l'enregistrement (NADRA) a lancé le projet à l'échelle nationale au début du mois de février. Le processus s'effectuera en deux phases : entre février et juin 2014, toutes les cartes expirées seront remplacées. Durant la deuxième phase, depuis juillet jusqu'à la fin de l'année, le Pakistan enregistrera et délivrera des cartes individuelles à quelque 150 000 enfants nés ces cinq dernières années. De plus, quelque 330 000 enfants afghans âgés de moins de dix-huit ans recevront des certificats de naissance pour la première fois, dans le cadre de cette initiative. Le HCR se félicite de la délivrance de ces certificats de naissance qui permettent d'assurer une protection importante pour les enfants réfugiés, en aidant à éviter l'apatridie. Par ailleurs, ils facilitent l'accès des enfants aux services sociaux et à l'exercice de leurs droits fondamentaux, comme la scolarisation, et ils permettent la délivrance de documents.

La mise en oeuvre du renouvellement de la carte résulte de la collaboration continue entre les Gouvernements de l'Afghanistan et du Pakistan. Elle vise à assurer la protection des réfugiés afghans au Pakistan qui demeure le plus grand pays d'accueil de réfugiés du monde. En tout, on compte 2,6 millions de réfugiés afghans dans le monde entier, dont la majorité est hébergée au Pakistan et en Iran.