Allégations et mesures disciplinaires

Les ateliers de sensibilisation à l’EAS organisés au Centre d’assistance intégré de Maicao, en Colombie, sont l’opportunité d’apprendre en toute sécurité. © UNHCR/Ruben Salgado Escudero

Le HCR a reçu 28 allégations d’exploitation et d’abus sexuels impliquant son personnel en 2020, 26 en 2019 et 34 en 2018.

En 2021, le HCR a reçu 19 allégations d'exploitation et d'abus sexuels impliquant son personnel. Des informations supplémentaires relatives au nombre d’allégations les précédentes années, à leur statut et aux enquêtes connexes sont disponibles ici.

En 2021 (jusqu’à novembre), le HCR a renvoyé quatre membres du personnel pour cause d’exploitation ou d’abus sexuels. Dans un autre cas, l’exploitation et les abus sexuels ont été confirmés, mais l’individu impliqué a quitté l’organisation avant la fin du processus disciplinaire ; ses informations personnelles ont été enregistrées dans la base de données ClearCheck pour éviter qu’il ne soit réengagé par les organisations des Nations Unies.

En 2020, le HCR a renvoyé deux membres du personnel pour cause d’exploitation ou d’abus sexuels. Dans deux autres cas, l’EAS a été confirmée, mais ces individus avaient quitté l’organisation avant la fin du processus disciplinaire ; leurs informations personnelles ont été enregistrées dans la base de données ClearCheck pour éviter qu’ils ne soient réengagés par les organisations des Nations Unies.

En 2019, l’un des cas signalés a été confirmé, mais le processus disciplinaire n’a pas été parachevé compte tenu que le contrat de travail de ce membre du personnel du HCR avait expiré. Ses informations personnelles ont été enregistrées dans la base de données ClearCheck pour éviter qu’il ne soit réengagé par les organisations des Nations Unies. Par ailleurs, trois membres du personnel avaient quitté l’organisation avant que nous ne recevions les allégations à leur encontre, nous laissant dans l’incapacité de mener une enquête. Une note a été placée dans leur dossier personnel.

En 2021, le HCR a reçu 87 allégations d’exploitation et d’abus sexuels impliquant le personnel de ses organisations partenaires. Des informations supplémentaires relatives aux précédentes années, au statut des diverses allégations d’EAS et aux enquêtes relatives au personnel des organisations partenaires sont disponibles ici.

Remarque : ces statistiques évoluent régulièrement à mesure qu’avancent les processus d’enquête et disciplinaires.