Le fonds de dotation du Paris Saint-Germain soutient Klabu pour venir en aide aux jeunes réfugiés grâce au sport, en collaboration avec le HCR

En collaboration avec le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, le fonds de dotation du PSG et KLABU développeront de nouveaux centres sportifs au bénéfice de milliers de jeunes réfugiés et des communautés vivant dans les camps ou à proximité.

En collaboration avec le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, le fonds de dotation du PSG et KLABU développeront de nouveaux centres sportifs au bénéfice de milliers de jeunes réfugiés et des communautés vivant dans les camps ou à proximité.  © PSG/KLABU

PARIS, AMSTERDAM, le 27 Mai 2021 - Le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain, expression de l’engagement du Club au-delà du terrain en soutien des jeunes qui en ont le plus besoin, et la start-up néerlandaise KLABU (« club », en langue swahili), qui oeuvre en faveur de l’accès au sport dans les camps de réfugiés, annoncent aujourd’hui le lancement d’un projet pluriannuel inédit. En collaboration avec le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, les deux partenaires développeront de nouveaux centres sportifs au bénéfice de milliers de jeunes réfugiés et des communautés vivant dans les camps ou à proximité. Il s’agira des premières infrastructures de ce type ouvertes par un club de sport dans un camp de réfugiés. Des ventes d’articles sportifs seront organisées dans le monde entier pour permettre à tous de participer au développement de ces initiatives.

A date, plus de 80 millions d’individus dans le monde, dont près de la moitié sont des enfants, ont été contraints de quitter leur foyer. Face à cet enjeu, Le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain et KLABU unissent leurs forces et lancent un appel à venir en aide aux réfugiés, grâce au sport, formidable vecteur d’intégration sociale. En préparation depuis près de deux ans, cette initiative, portée par les vertus du sport, vise le développement de plusieurs projets au bénéfice des réfugiés. Le premier sera lancé dans le plus grand camp de réfugiés du monde: Cox’s Bazar, au Bangladesh. Dans un premier temps, l’objectif est de permettre à 10000 enfants réfugiés et issus de la communauté hôte, ainsi qu’à leur cercle familial de bénéficier de ce projet.

Gérés par la communauté locale, ces centres sportifs fonctionneront sur le même modèle que des bibliothèques : les enfants auront accès à des tenues et des équipements de sport et pourront participer à des entraînements ou des tournois, regarder des matchs, jouer à des jeux vidéo ou encore profiter d’un accès à Internet. Sécurisés, les centres sportifs représenteront de nouveaux espaces de sérénité, propices à l’épanouissement physique et personnel, permettant à ces jeunes de faire abstraction de leurs difficultés quotidiennes, grâce à la pratique du sport.

Ce projet s’accompagne du lancement d’une campagne de sensibilisation internationale. Intitulée Defined By Spirit, cette campagne a pour objectif d’apporter un regard nouveau sur les difficultés associées aux crises des réfugiés. Le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain et KLABU ont par ailleurs spécialement créé une collection de produits pour lever des fonds et sensibiliser le grand public à cette cause. Les personnes souhaitant soutenir l’initiative pourront se procurer ces articles dans les boutiques du Paris-Germain et de KLABU.

« Le Paris Saint-Germain est fier d’apporter son soutien à cette cause particulièrement porteuse de sens. L’accès au sport devrait être un droit fondamental pour les enfants du monde entier, indépendamment de leurs origines et de leur environnement. Dans le cadre de ce projet, nous entendons nous appuyer sur les nombreuses actions humanitaires déjà déployées par le club à l’étranger. Avec KLABU, le HCR et d’autres partenaires, nous espérons apporter notre soutien à une partie des 80 millions de personnes contraintes de fuir leur foyer. Cela fait maintenant près de deux ans que nous travaillons main dans la main à la mise en œuvre de ce projet. Nous espérons que sa concrétisation apportera un peu de réconfort aux enfants réfugiés et aux communautés qui les entourent », déclare le Président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi.

« Le HCR se félicite de participer à ce projet qui favorise la pratique sportive des jeunes réfugiés et renforce la cohésion sociale avec la communauté qui les accueille. Le sport donne aux jeunes réfugiés une chance de guérir, d’être protégés et de développer leurs compétences. Le sport étant un langage universel, l’engagement personnel de grands footballeurs constitue une véritable source d’inspiration et d’espoir d’un avenir meilleur pour les réfugiés », a déclaré Paolo Artini, représentant du HCR en France.

Le fondateur de KLABU, Jan van Hövell, a quant à lui ajouté : « C’est un rêve qui se réalise enfin. Nous créons ainsi une passerelle entre le Paris Saint-Germain et des milliers de garçons et de filles qui admirent ce club. Cette action conjointe avec les communautés de réfugiés réduit l’isolement des jeunes en difficultés en les connectant au monde réel, par le biais de leur club, de leur fierté, de leur KLABU. Le Paris Saint-Germain est le premier club de football à soutenir cette initiative. Nous n’aurions pas pu rêver d’un meilleur partenaire pour rendre tout cela possible. »

Le PSG et Klabu agissent pour améliorer l'accès au sport des jeunes réfugiés, avec le soutien du HCR

Coup d'envoi à Cox's Bazar (Bangladesh), qui accueille près d'un million de réfugiés. La moitié sont des enfants

La première phase du projet sera lancée cet automne par KLABU et le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain, en partenariat avec Friendship, ONG bangladeshie référencée qui pilote des programmes de santé et d’éducation destinés aux enfants réfugiés rohingyas et
membres de la communauté hôte bangladeshie. Plus d’un million de Rohingyas, qui appartiennent à une minorité musulmane apatride, ont été chassés du Myanmar par des vagues de violence successives depuis le début des année 90. Conçu par Solarkiosk, également partenaire de l’opération, ce centre sportif sera piloté par Friendship et KLABU, sous la supervision de Solarkiosk.

Au-delà du centre sportif, Friendship, KLABU et le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain proposeront une solution innovante de « bibliothèque sportive » mobile qui permettra d’étendre la portée du projet à d’autres camps de réfugiés, et de partager la joie du sport avec le plus grand nombre.

Après cette première phase à Cox’s Bazar, KLABU, le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain et le HCR étudieront ensemble la possibilité de déployer le projet dans d’autres parties du monde.

Fondatrice et directrice générale de Friendship, Runa Khan témoigne : « Nous remercions le Fonds de dotation du Paris Saint-Germain, KLABU et le HCR de porter cette initiative, qui va non seulement contribuer au bien-être psychologique des enfants rohingyas mais va aussi les aider à se remettre des expériences traumatisantes qu’ils ont endurées ».

Cofondateur et CEO de Solarkiosk, Thomas Rieger déclare : « Nous sommes très heureux et très fiers de participer à notre échelle à ce projet ambitieux. L’installation de nos solutions solaires adaptées aux zones isolées et non raccordées au réseau électrique permettront de
faire de ce centre un bâtiment autonome en énergie ».

Comment participer

En achetant des tenues et vêtements exclusifs KLABU ou en faisant un don sur www.klabu.org.

Le Paris Saint-Germain et KLABU vont proposer une série limitée de collections capsules dont les bénéfices seront reversés aux centres sportifs. Les modalités de lancement du projet et des collaborations sur les produits seront communiquées prochainement.

Gérés par la communauté locale, ces centres sportifs fonctionneront sur le même modèle que des bibliothèques : les enfants auront accès à des tenues et des équipements de sport et pourront participer à des entraînements ou des tournois, regarder des matchs, jouer à des jeux vidéo ou encore profiter d'un accès à Internet.   © 

À PROPOS DE KLABU : KLABU construit des clubs de sport dans des camps de réfugiés pour apporter du réconfort aux héroïques réfugiés. Le premier clubhouse KLABU a été lancé en 2019 dans le camp de Kalobeyei, au Kenya, qui donne aujourd’hui accès au sport à plus de 10 000 jeunes issus de 13 pays. Au cours des dix prochaines années, KLABU entend faire entrer 500 000 jeunes réfugiés sur le terrain. Pour atteindre cet objectif, KLABU travaille en étroite collaboration avec un large éventail de partenaires, parmi lesquels le HCR, le Paris Saint-Germain, Nike et Electronic Arts. KLABU invite tout le monde à rejoindre le club et à soutenir sa mission à travers la marque KLABU, qui commercialise des tenues de sport uniques en ligne sur www.klabu.org

À PROPOS DU FONDS DE DOTATION DU PARIS SAINT-GERMAIN : Depuis sa création en 2000, la Fondation Paris Saint-Germain a pour vocation d’aider les enfants défavorisés ou malades, les jeunes et les communautés en difficulté. Elle déploie des programmes éducatifs et sportifs en France et à l’international qui utilisent le sport et ses valeurs comme leviers d’apprentissage, d’épanouissement et de solidarité. En 2013, la Fondation Paris Saint-Germain a mis en place un Fonds de dotation pour recueillir les dons de particuliers ou d’entreprises destinés au développement de ses programmes de responsabilité sociale et communautaire. À travers ses programmes d’intégration sociale et professionnelle, ses Écoles Rouge et Bleu, son soutien aux réfugiés et ses dons aux œuvres caritatives, la Fondation Paris Saint-Germain s’appuie sur les vertus éducatives et psychologiques du sport pour venir en aide aux personnes connaissant des difficultés sociales ou médicales. En 20 ans, plus de 250 000 enfants et adolescents ont bénéficié de ces programmes. www.psg.fr

À PROPOS DU HCR : Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, pilote l’action internationale de protection des individus contraints de fuir leur domicile à cause de conflits ou de persécutions. Le HCR a pour mission de sauver des vies et d’apporter une assistance sous la forme d’un toit, d’eau et de nourriture. Il contribue à la sauvegarde des droits humains fondamentaux des millions d’individus contraints de quitter leur domicile et élabore des solutions visant à leur fournir un endroit sûr où ils peuvent se sentir chez eux et se construire un avenir meilleur. Le HCR œuvre également à l’octroi d’une nationalité aux apatrides. En 2020, le HCR a fêté son 70e anniversaire. En 70 ans, le HCR a aidé plus de 50 millions de réfugiés à se reconstruire une vie. www.unhcr.org

À PROPOS DE FRIENDSHIP : Friendship est une organisation internationale à vocation sociale guidée par sa vision d’un monde où tous les individus, en particulier les personnes isolées et les laissés-pour-compte, se voient offrir les mêmes opportunités de vivre dans la dignité et l’espoir. Depuis le Bangladesh, un pays confronté aux problématiques les plus urgentes auxquelles l’humanité fait face, Friendship élabore des solutions évolutives destinées à renforcer les communautés marginalisées et à donner aux gens les moyens de transformer leur vie et de développer leur plein potentiel. Active depuis 2002, l’organisation donne à 7 millions de personnes vivant dans les zones les plus isolées et délaissées du monde un accès à des services essentiels au moyen d’un modèle de développement innovant et intégré. Le travail de Friendship est alimenté par les valeurs d’intégrité, de dignité, de qualité, de justice et d’espoir, qui sont placées au cœur de chacun de ses programmes. www.friendship.ngo

À PROPOS DE SOLARKIOSK : Solarkiosk Solutions GmbH s’est donné pour mission d’autonomiser des communautés non raccordées au réseau électrique avec des produits, des technologies et des solutions fonctionnant à l’énergie solaire. Solarkiosk a mis en œuvre et assuré le fonctionnement de plus de 250 projets solaires dans 15 pays à travers le monde, notamment dans des camps de réfugiés en Jordanie, au Bangladesh et en Somalie, transformant la vie d’environ 5 millions de personnes situées à la base de la pyramide. www.solarkiosk.eu