Le HCR remercie la France pour le débarquement des personnes sauvées en mer par l'Ocean Viking et appelle les pays européens à mettre en œuvre un mécanisme prévisible de solidarité

La mer Méditerranée.   © HCR/Alessio Mamo

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, est reconnaissant aux autorités françaises d’avoir évité une tragédie humanitaire et permis le débarquement dans un port sûr, à Toulon, de 230 rescapés après trois semaines passées à bord du navire de l’ONG SOS Méditerranée. Dès hier, l’évacuation médicale en Corse de 4 personnes avait permis de porter assistance aux passagers nécessitant une prise en charge hospitalière urgente. Nous saluons les efforts de tous les acteurs impliqués dans les opérations de débarquement et de première assistance aux survivants.

Les réfugiés et migrants rescapés, dont 58 mineurs, la majorité non accompagnés et quatre enfants de moins de 4 ans, se trouvent dans un état de grande détresse. Les traumatismes vécus en Libye, le naufrage de leur embarcation en Méditerranée centrale puis leur séjour prolongé à bord de l’Ocean Viking ont contribué à leur vulnérabilité. Nombre d’entre eux viennent de zones d’origine des réfugiés qui fuient la guerre et les persécutions, comme la Syrie et la Corne de l’Afrique.

La situation d’incertitude qui a prévalu ces derniers jours en Méditerranée amène le HCR à réitérer son appel à la mise en œuvre d’un mécanisme de solidarité européen prévisible, effectif et respectueux du droit international et de la Convention de 1951.

Sauver les vies en mer doit rester la priorité. Plus de 1 337 personnes sont mortes ou disparues sur la route de la Méditerranée centrale cette année. Il est urgent de mettre en place des dispositifs prévisibles en matière de recherche et de sauvetage (SAR) et de débarquement et mettre fins aux approches et réponses au cas par cas.

Le mécanisme de solidarité lancé lors de la présidence française de l'Union européenne en juin 2022 pourrait constituer une base essentielle pour répondre à ces situations à travers le partage des responsabilités et des efforts efficaces de relocalisation.

Le HCR se tient prêt à apporter son soutien à trouver des solutions pour éviter des tragédies en mer et pour assurer une meilleure protection de tous les réfugiés, indépendamment de leur origine.

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez s'il vous plaît contacter :

Celine Schmitt, [email protected], +33 6 23 16 11 78