Transfert de 12 enfants non accompagnés et séparés des îles grecques vers le Grand-Duché de Luxembourg

Le HCR et l’OIM se réjouissent du transfert de 12 enfants non accompagnés et séparés des îles grecques de Lesbos, Chios, Samos et Agios Andreas vers le Grand-Duché de Luxembourg.

Accueil des mineurs par Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, de l'Immigration et de l'Asile ©SIP / Jean-Christophe Verhaegen

Ces enfants, tous demandeurs de protection internationale et originaires d’Afghanistan et de Syrie, dont 1 fille et 11 garçons âgés entre 11 et 15 ans, sont arrivés aujourd’hui à l’aéroport de Luxembourg-Findel avec le concours de l’OIM et ont été accueillis par les organismes compétents luxembourgeois, dont la Direction de l’Immigration et Caritas Luxembourg.

Il s’agit de la première relocalisation effectuée dans le cadre d’un programme de l’Union européenne qui prévoit le transfert de 1 600 enfants non accompagnés et séparés de la Grèce vers dix États membres qui se sont engagés à y participer.

« Avec l’arrivée de ce premier groupe d’enfants des îles grecques, le Grand-Duché de Luxembourg envoie, comme il n’a cessé de le faire notamment depuis 2015, un signal fort de responsabilité et de solidarité, et ce dans un contexte sanitaire difficile. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers le gouvernement luxembourgeois d’accueillir ces enfants particulièrement vulnérables.» – Gonzalo Vargas Llosa, Représentant du HCR à Bruxelles.

« Cette initiative en faveur de ces 12 enfants vulnérables est un magnifique exemple de solidarité européenne, d’autant plus apprécié en ces temps difficiles marqués par la pandémie du Covid-19. » – Laura Palatini, Chef de mission de l’OIM Belgique-Luxembourg.

Les enfants seront logés dans une maison au nord du pays et encadrés par une équipe socio-éducative pluridisciplinaire de Caritas Luxembourg, qui inclura également un psychologue et des travailleurs sociaux parlant l’arabe, le farsi ainsi que le dari.

Des mesures spécifiques liées à l’épidémie de Covid-19 sont mises en place pour garantir la sécurité de tous (encadrement permanent, relevé des températures, gestes barrières etc.) et seul le personnel mandaté interviendra auprès de ceux-ci durant la période de confinement.

Leur demande de protection internationale sera examinée et il est prévu que chacun d’eux soit encadré par un administrateur ad hoc.

Plus de 5 200 enfants non accompagnés et séparés se trouvent aujourd’hui en Grèce, dont environ 1 600 vivent sur les îles de la mer Égée. La majorité d’entre eux vivent dans des conditions précaires et risquent l’exploitation, la violence et la traite des êtres humains. Dans ce contexte, tout soutien des Etats membres ainsi que de l’UE est essentiel afin de garantir leur protection immédiate, ainsi que leur santé et bien-être à plus long terme.

Le HCR soutient activement les autorités grecques durant le processus d’identification des enfants non accompagnés et séparés à relocaliser et la procédure de détermination de leur intérêt supérieur, notamment en tenant compte de liens familiaux existants. Priorité est accordée aux enfants vivant sur les îles et dans des conditions précaires sur le continent. L’OIM est quant à elle chargée de reloger les enfants identifiés dans un endroit adapté à leurs besoins, de leur fournir un soutien médical et socio-psychologique et de les préparer à leur intégration au Grand-Duché de Luxembourg avant d’organiser leur transfert. L’OIM a également effectué des évaluations sanitaires et des examens médicaux standards, et chacun des enfants a été testé négatif au COVID-19.

Le HCR et l’OIM partagent l’espoir que l’action du Grand-Duché de Luxembourg encouragera d’autres Etats membres à faire preuve de plus de solidarité et de partage des responsabilités en Europe en s’engageant à accueillir des enfants non accompagnés et séparés ainsi que d’autres personnes vulnérables en provenance de Grèce.

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Frederik Bordon, Associate External Relations Officer, UNHCR Office for Belgium and Luxembourg, e-mail: [email protected], Mobile: +32(0)476 42 01 34