Le HCR a déclaré une situation d’urgence de niveau 3 pour la crise en Ukraine — c’est le niveau le plus élevé dont nous disposons.

Compte tenu de l’évolution rapide de la crise humanitaire en Ukraine, le HCR collabore avec les autorités, les agences du système des Nations Unies, les groupes communautaires de déplacés internes et d’autres partenaires pour fournir une assistance humanitaire grandement nécessaire.

Nous sommes présents sur le terrain en Ukraine et dans les pays voisins pour protéger et porter assistance aux personnes qui ont été contraintes de fuir.

Faites un don

Plus de 7 millions

de réfugiés auraient déjà fui le pays depuis le 24 février.


Plus de 7 millions

de personnes seraient déplacées au sein de l’Ukraine.


3,8 millions

de réfugiés venus d’Ukraine bénéficient d’une protection temporaire ou des régimes de protection nationaux similaires en Europe.

Mise à jour septembre 2022 – consultez notre portail opérationnel de données pour les statistiques à jour.

Que se passe-t-il en Ukraine ?

L’escalade du conflit survenu en février 2022 a transformé une situation déjà instable en une situation d’urgence de grande ampleur. Les habitants quittent leurs foyers pour essayer de trouver un endroit sûr ailleurs dans le pays ou traversent les frontières vers les pays voisins. La situation demeure extrêmement dangereuse pour quiconque se trouve en Ukraine et la vulnérabilité des personnes contraintes de fuir augmente rapidement, avec un nombre croissant d’entre elles ayant besoin d’une aide immédiate.

Environ 14 millions de personnes, plus d’un quart de la population d’avant-guerre, ont été contraintes à fuir. Sept millions d’entre eux ont cherché refuge en dehors des frontières de l’Ukraine (ce sont des réfugiés). La grande majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants. Presque quatre millions de réfugiés d’Ukraine bénéficient d’une protection temporaire ou des régimes de protection nationaux similaires en Europe. En outre, sept millions d’autres personnes sont déplacées au sein des frontières de l’Ukraine (ce sont des déplacés internes). La plupart souhaitent pouvoir retourner dans leurs foyers et quelques-uns l’ont déjà fait mais ces derniers sont parfois confrontés à la réalité une fois arrivé sur place. En effet, dans bien des villes en Ukraine, la situation reste encore trop dangereuse pour y rester.

Même avant les récents événements, l’Ukraine subissait déjà l’impact de plusieurs années de conflit et d’incertitude. A la fin 2021, près de trois millions de personnes en Ukraine avaient besoin d’aide humanitaire dans le pays, dont plus de 850 000 d’entre elles qui étaient déplacées par le conflit (voir 2022 Humanitarian Response Plan).

Depuis le mois de février 2022, la guerre a déjà provoqué la mort des milliers de civils. Dans beaucoup de régions du pays, les infrastructures fondamentales ont été frappées par des bombardements. Par conséquent, des dizaines de milliers d’immeubles ont été détruits et certaines villes même anéanties. Malheureusement, ni les hôpitaux ni les établissements de santé sont épargnés par les bombardements indiscriminés. Certaines régions restent inaccessibles, rendant l’acheminement de l’assistance humanitaire difficile.

« J’ai déjà vécu longtemps, mais je ne veux pas mourir sous les bombardements. »

– Svetlana, une veuve de 83 ans qui a trouvé refuge en Moldavie –

Le saviez vous … l’invasion de l’Ukraine par la Russie est la plus grande crise migratoire en Europe depuis la seconde guerre mondiale ?

 

FAITES UN DON

Vluchtelingen komen Polen binnen vanuit Oekraïne bij de grensovergang Medyka. © UNHCR/Chris Melzer

Que fait le HCR pour aider ?

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, travaille en Ukraine depuis 1994, aux côtés des autorités locales, des partenaires et des organisations communautaires, pour assurer une protection et fournir une aide humanitaire aux personnes dans le besoin.

Le personnel du HCR est sur le terrain en Ukraine et s’engage à rester sur place et à fournir de l’aide dès que l’accès et la sécurité le permettront. Nos équipes ont intensifié leur présence et leurs opérations dans le centre et l’ouest de l’Ukraine, où les conditions permettent un accès humanitaire accru, et où les besoins augmentent également.

À l’intérieur de l’Ukraine, le HCR livre des articles de secours essentiels comme des couvertures, des matelas et des abris d’urgence, et d’autres fournitures sont en route. Nous avons également mis sur pied des services de protection spécialisés pour identifier les personnes qui ont besoin d’une aide particulière, comme les enfants qui voyagent seuls et les personnes handicapées.

Dans les pays voisins, le HCR a déployé du personnel spécialisé dans les situations d’urgence et envoyé des réserves d’articles de première nécessité, tels que des couvertures thermiques et des matelas. Le HCR est présent dans les régions frontalières et les centres de réception pour aider à identifier et à fournir des soins dédiés aux réfugiés les plus vulnérables ainsi qu’à mettre en place des numéros téléphoniques d’assistance et du matériel d’information.

Le HCR et ses partenaires ont mis en place les « points bleus », des espaces sûrs offrant des services de protection aux enfants, aux familles et à d’autres personnes ayant des besoins spécifiques, en appui aux services existants et aux efforts gouvernementaux. Nous travaillons également en étroite collaboration avec les autorités pour soutenir les installations d’accueil pour les réfugiés nouvellement arrivés, ainsi que le déploiement d’une aide d’urgence en espèces dans certains pays voisins.

Nous demeurons fermement résolus à protéger et à aider toutes les populations affectées en Ukraine et dans les pays de la région. La réponse des donateurs des secteurs privé et public, ainsi que l’accueil assurés aux réfugiés dans les pays voisins, est remarquable—mais davantage de soutien demeure nécessaire pour fournir au nombre croissant de personnes forcées de fuir l’aide dont elles ont besoin pour se remettre de leur traumatisme et commencer à reconstruire leur vie.

Aidez-nous à fournir aux réfugiés et aux déplacées en Ukraine un endroit sûr où vivre.

FAITES UN DON

Restez informés

    

€ 25

Un set de cuisine avec une casserole, une poêle, une planche et des couverts pour une famille de cinq personnes. 


€ 40

Des paquets contenant des produits hygiéniques pour quatre filles ou femmes en fuite. 


€ 80

Des bâches en plastiques renforcés pour une toiture d’urgence pour cinq familles.  

Svetlana en UNHCR werknemer nadat Svetlana toekwam in Moldavië. © UNHCR/Andrew McConnell

Que se passe-t-il en Ukraine ?

L’escalade du conflit survenu en février 2022 a transformé une situation déjà instable en une situation d’urgence de grande ampleur. Les habitants quittent leurs foyers pour essayer de trouver un endroit sûr ailleurs dans le pays ou traversent les frontières vers les pays voisins. La situation demeure extrêmement dangereuse pour quiconque se trouve en Ukraine et la vulnérabilité des personnes contraintes de fuir augmente rapidement, avec un nombre croissant d’entre elles ayant besoin d’une aide immédiate.

Environ 14 millions de personnes, plus d’un quart de la population d’avant-guerre, ont été contraintes à fuir. Sept millions d’entre eux ont cherché refuge en dehors des frontières de l’Ukraine (ce sont des réfugiés). La grande majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants. Presque quatre millions de réfugiés d’Ukraine bénéficient d’une protection temporaire ou des régimes de protection nationaux similaires en Europe. En outre, sept millions d’autres personnes sont déplacées au sein des frontières de l’Ukraine (ce sont des déplacés internes). La plupart souhaitent pouvoir retourner dans leurs foyers et quelques-uns l’ont déjà fait mais ces derniers sont parfois confrontés à la réalité une fois arrivé sur place. En effet, dans bien des villes en Ukraine, la situation reste encore trop dangereuse pour y rester.

Même avant les récents événements, l’Ukraine subissait déjà l’impact de plusieurs années de conflit et d’incertitude. A la fin 2021, près de trois millions de personnes en Ukraine avaient besoin d’aide humanitaire dans le pays, dont plus de 850 000 d’entre elles qui étaient déplacées par le conflit (voir 2022 Humanitarian Response Plan).

Depuis le mois de février 2022, la guerre a déjà provoqué la mort des milliers de civils. Dans beaucoup de régions du pays, les infrastructures fondamentales ont été frappées par des bombardements. Par conséquent, des dizaines de milliers d’immeubles ont été détruits et certaines villes même anéanties. Malheureusement, ni les hôpitaux ni les établissements de santé sont épargnés par les bombardements indiscriminés. Certaines régions restent inaccessibles, rendant l’acheminement de l’assistance humanitaire difficile.

« J’ai déjà vécu longtemps, mais je ne veux pas mourir sous les bombardements. »

– Svetlana, une veuve de 83 ans qui a trouvé refuge en Moldavie –

Le saviez vous … l’invasion de l’Ukraine par la Russie est la plus grande crise migratoire en Europe depuis la seconde guerre mondiale ?

 

FAITES UN DON

Vluchtelingen komen Polen binnen vanuit Oekraïne bij de grensovergang Medyka. © UNHCR/Chris Melzer

Que fait le HCR pour aider ?

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, travaille en Ukraine depuis 1994, aux côtés des autorités locales, des partenaires et des organisations communautaires, pour assurer une protection et fournir une aide humanitaire aux personnes dans le besoin.

Le personnel du HCR est sur le terrain en Ukraine et s’engage à rester sur place et à fournir de l’aide dès que l’accès et la sécurité le permettront. Nos équipes ont intensifié leur présence et leurs opérations dans le centre et l’ouest de l’Ukraine, où les conditions permettent un accès humanitaire accru, et où les besoins augmentent également.

À l’intérieur de l’Ukraine, le HCR livre des articles de secours essentiels comme des couvertures, des matelas et des abris d’urgence, et d’autres fournitures sont en route. Nous avons également mis sur pied des services de protection spécialisés pour identifier les personnes qui ont besoin d’une aide particulière, comme les enfants qui voyagent seuls et les personnes handicapées.

Dans les pays voisins, le HCR a déployé du personnel spécialisé dans les situations d’urgence et envoyé des réserves d’articles de première nécessité, tels que des couvertures thermiques et des matelas. Le HCR est présent dans les régions frontalières et les centres de réception pour aider à identifier et à fournir des soins dédiés aux réfugiés les plus vulnérables ainsi qu’à mettre en place des numéros téléphoniques d’assistance et du matériel d’information.

Le HCR et ses partenaires ont mis en place les « points bleus », des espaces sûrs offrant des services de protection aux enfants, aux familles et à d’autres personnes ayant des besoins spécifiques, en appui aux services existants et aux efforts gouvernementaux. Nous travaillons également en étroite collaboration avec les autorités pour soutenir les installations d’accueil pour les réfugiés nouvellement arrivés, ainsi que le déploiement d’une aide d’urgence en espèces dans certains pays voisins.

Nous demeurons fermement résolus à protéger et à aider toutes les populations affectées en Ukraine et dans les pays de la région. La réponse des donateurs des secteurs privé et public, ainsi que l’accueil assurés aux réfugiés dans les pays voisins, est remarquable—mais davantage de soutien demeure nécessaire pour fournir au nombre croissant de personnes forcées de fuir l’aide dont elles ont besoin pour se remettre de leur traumatisme et commencer à reconstruire leur vie.

Aidez-nous à fournir aux réfugiés et aux déplacées en Ukraine un endroit sûr où vivre.

FAITES UN DON

 

Restez informés

 

    

€ 25

Un set de cuisine avec une casserole, une poêle, une planche et des couverts pour une famille de cinq personnes. 


€ 40

Des paquets contenant des produits hygiéniques pour quatre filles ou femmes en fuite. 


€ 80

Des bâches en plastiques renforcés pour une toiture d’urgence pour cinq familles. 

Svetlana en UNHCR werknemer nadat Svetlana toekwam in Moldavië. © UNHCR/Andrew McConnell

L’actualité sur la situation d’urgence en Ukraine

Somalie FR
Rohingya