Urgence en Somalie

Depuis novembre 2016, plus de 1,5 million de personnes ont été déplacées en Somalie à cause de la sécheresse, de conflits et des inondations.

En outre, il est estimé qu’1,1 million de personnes sont des déplacés forcés de longue date.

Le HCR accueille les personnes en fuite et les protège. Nous ne pouvons pas y arriver seuls.

Faites un don

947,000 refugiés de Somalie.


Plus de 2,6 millions de personnes déplacées internes en Somalie


Plus de 760 000 réfugiés de Somalie se trouvent dans la Corne de l’Afrique. 57% sont des enfants

La Somalie reste l’un des cinq pays d’où proviennent plus de deux tiers (67%) des réfugiés dans le monde.

La Somalie est au cœur de l’une des pires crises humanitaires au monde. Trente ans de conflits et de sécheresses graves ont forcé plus de 25 % des 7,5 millions d’habitants à être déplacés. Alors que la région fait face à une des sécheresses les plus graves depuis 60 ans, le nombre de déplacés et de réfugiés somaliens s’accroît rapidement. Il y a un besoin urgent de soins médicaux, d’eau potable, d’abris et des services de base dans les camps de réfugiés.

En fuite dans leur propre pays

Le nombre de personnes déplacées en Somalie a augmenté de 25 % (602 700 personnes) en 2018 ; ce qui porte le nombre total de personnes déplacées en Somalie à 2,6 millions, la quatrième plus grande population de déplacés dans le monde. Ce déplacement à grande échelle est alimenté par les conflits armés et l’insécurité alimentaire. De nombreuses personnes déplacées hésitent à rentrer chez elles par crainte de représailles et en raison de l’insuffisance des services sociaux et financiers disponibles pour leur fournir des aliments.

La plupart des personnes déplacées viennent des zones rurales et se dirigent vers les centres urbains à la recherche d’aide humanitaire et de conditions de vie plus sûres. Ils s’installent principalement dans des sites de déplacés internes, qui ne répondent souvent pas aux conditions exigées. En outre, les personnes déplacées dans les villes sont souvent considérées comme indésirables et sont également rejetées en raison de leur origine sociale. Cela se traduit par un grand nombre d’expulsions forcées de personnes déplacées et de citadins défavorisés.

Par conséquent, les services du HCR sont essentiels afin de réduire les obstacles à l’assistance, d’assurer la fourniture de services équitables, de renforcer la responsabilité envers la population affectée et de renforcer la participation et l’autonomisation des communautés dans le but de les rendre autonomes.

Vous pouvez les aider maintenant

Quelle aide le HCR offre-t-il?

Le système de coordination, dirigé conjointement par OIM et le HCR, a été lancé en mai 2017. Basé sur trois objectifs principaux, le groupement et ses partenaires visent à améliorer les conditions de vie sur les sites et l’accès aux services de base.

Le HCR aide les réfugiés somaliens à rentrer chez eux par le biais du Programme de rapatriement volontaire (PRV). Chaque famille de réfugiés somaliens qui décide de retourner chez eux en disposant d’informations fiables et sur une base volontaire reçoit un colis de rapatriement pour reconstruire leur vie en Somalie.

Le HCR accorde aux enfants en âge scolaire une bourse d’études pour leur permettre de reprendre leurs études après leur retour. Chaque enfant en âge scolaire reçoit un uniforme scolaire, du matériel pédagogique et le paiement des frais de scolarité pour une année scolaire. En 2018, le HCR a soutenu 3 559 enfants de retour en Somalie et qui ont repris leurs études.

Le HCR fournit une protection et une assistance vitales en aidant à renforcer les institutions administratives, les lois régionales, les cadres politiques et les autres pratiques pertinentes pour la protection des réfugiés.

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés a de toute urgence besoin de ressources financières supplémentaires pour pouvoir déployer son aide d’urgence. Aidez-nous à fournir aux réfugiés et aux déplacées en Somalie un endroit sûr où vivre.

Faites un don