Urgence en République centrafricaine

La République centrafricaine (RCA) est secouée par des troubles depuis des années et est l’un des pays les plus pauvres au monde.

Suite à la dernière éruption de violence en décembre 2020, des milliers de personnes ont – à nouveau – dû fuir leurs foyers.

Avec votre soutien, nous pouvons aider ces personnes en fuite.

Donnez maintenant

670 000

réfugiés centrafricains


730 000  

déplacés à l’intérieur de la Rép. centrafricaine


Plus de 200 000

personnes en fuite depuis décembre 2020

« J’ai tout perdu : ma maison, ma chair, mon identité. Mes enfants dorment par terre. »

Zainaba, veuve et mère de quatre enfants, tous déplacés à Bangui

Contexte

En 2013, des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont été contraints, en désespoir de cause, de fuir leur foyer en République centrafricaine (RCA). Beaucoup ont trouvé refuge dans les pays voisins comme le Cameroun, la République démocratique du Congo et le Tchad. Après avoir marché pendant des jours avec très peu d’eau et de nourriture, ils sont arrivés dans un état de santé déplorable. De nombreux réfugiés ont subi des attaques violentes et connu la malnutrition extrême.

Depuis 2016, la paix et la stabilité sont progressivement revenues en RCA, et les réfugiés et les déplacés internes ont commencé à rentrer chez eux. Mais le chaos est revenu en mai 2017. Les combats féroces entre groupes armés – entrainant l’exode de plus d’un million de Centrafricains – ont provoqué des vagues de déplacement jamais enregistrées depuis le début de la guerre civile.

Je veux aider les réfugiés 

 

Nouvelle vague de violence et de déplacement

À l’approche et au lendemain des élections générales du 27 décembre 2020, le conflit armé entre les forces gouvernementales et une coalition de groupes armés dans plusieurs villes de la République centrafricaine a forcé plus de 200 000 personnes – dont presque la moitié sont des enfants – à fuir leurs foyers.

Plus de 100 000 personnes ont été forcées de chercher refuge dans les pays voisins. La plupart d’entre elles ont fui vers la République démocratique du Congo (RDC). Environ 100 000 personnes sont toujours déplacées à l’intérieur des régions touchées en RCA.

Les réfugiés ont d’urgence besoin de nourriture et d’abris, d’eau potable, d’articles de première nécessité, de matériel d’hygiène et de soins de santé pour prévenir la propagation de Covid-19 et d’autres maladies. Ils ont également besoin de documents d’identité.

« Beaucoup ont fui sans rien – ils n’ont ni argent, ni nourriture, pas même un matelas pour dormir. »

Fatoumata Lejeune-Kaba, HCR

Centraal-Afrikaanse vluchteling Yvette (57) zit met haar twee kleinkinderen neer in het gras  in Ndu, een dorp in de Democratische Republiek Congo (DRC), nadat ze is wegvlucht uit Bangassou in de Centraal-Afrikaanse Republiek. © UNHCR/Ghislaine Nentobo

Les événements depuis le début des signalements de violences liées aux élections inversent la tendance des dernières années sur le retour de réfugiés centrafricains dans leur pays. Le HCR appelle au retour immédiat de toutes les parties à un dialogue significatif et à des progrès vers la paix.

Quelle aide le HCR offre-t-il ?

L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés est présent à travers le pays. Il fournit aux habitants une protection d’ordre vital ainsi que des articles essentiels et construit de nouveaux abris communautaires. Nous œuvrons aussi dans les pays voisins où nous aidons les réfugiés à survivre et à subvenir à leurs besoins pendant les années à venir.

Le HCR et ses partenaires intensifient l’assistance aux nouveaux arrivants, malgré le manque d’infrastructures qui entrave la réponse humanitaire. Nous avons de toute urgence besoin de ressources financières supplémentaires pour pouvoir déployer son aide d’urgence. Aidez-nous à fournir aux réfugiés et aux déplacées en République centrafricaine un endroit sûr où vivre.

Je soutiens le travail du HCR