Choisissez une langue pour cette section :

Choisissez une langue pour notre site mondial :

Sélectionnez le site d'un pays :
 
Le HCR intensifie son aide en faveur de milliers de personnes déplacées par la sécheresse en Somalie

Le HCR intensifie son aide en faveur de milliers de personnes déplacées par la sécheresse en Somalie

Presque un Somalien sur cinq est déplacé dans son propre pays. Ils ont été contraints de fuir la violence, des conflit armés et des sécheresses graves. Depuis des décennies, la population souffre de l’une des pires crises humanitaires au monde. Suite à trois mauvaises saisons des pluies consécutives, le pays fait face à une famine. Lisez l’article ci-dessous pour apprendre plus sur la situation en Somalie et la mission du HCR.

Le HCR se mobilise pour soutenir les personnes déracinées en Ukraine et dans les pays voisins

Le HCR se mobilise pour soutenir les personnes déracinées en Ukraine et dans les pays voisins

Environ 660 000 réfugiés ont fui l’Ukraine vers les pays voisins au cours des six derniers jours, selon les dernières données gouvernementales compilées par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

À ce rythme, la situation pourrait devenir la plus grande crise de réfugiés du siècle en Europe. Le HCR mobilise des ressources pour répondre aussi rapidement et efficacement que possible.

« Je suis heureuse que nous ayons survécu. »

« Je suis heureuse que nous ayons survécu. »

Mihret, une réfugiée éthiopienne, s’est cachée dans la brousse pendant des jours, sans eau ni nourriture, pour échapper au conflit du Tigré. Aujourd’hui en sécurité au Soudan, elle utilise ses compétences en ingénierie pour aider sa communauté.

Le HCR lance une mise en garde sur une crise humanitaire imminente en Afghanistan

Le HCR lance une mise en garde sur une crise humanitaire imminente en Afghanistan

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, lance une mise en garde sur une crise humanitaire imminente en Afghanistan, alors que l’escalade du conflit entraîne une augmentation des souffrances humaines et des déplacements forcés parmi les civils. Quelque 270 000 Afghans sont nouvellement déplacés à l’intérieur de leur pays depuis janvier 2021 – principalement en raison de l’insécurité et des violences – ce qui porte la population déracinée à plus de 3,5 millions de personnes au total.